Arrivée d’Ukrainiens en Europe

Jusqu’à quatre millions de réfugiés ukrainiens pourraient prochainement arriver dans les pays de l’UE. Des dizaines de milliers de citoyens ukrainiens se trouvent déjà aux points de contrôle à la frontière avec la Pologne, la Roumanie, la Hongrie et la Slovaquie.
Les pays d’Europe de l’Est, qui ont adopté une position ferme à l’égard des réfugiés de Syrie et d’Afghanistan, réservent un tout autre accueil à leurs voisins ukrainiens.
Découvrez les images de réfugiés ukrainiens aux points de contrôle à la frontière avec les pays de l’UE dans ce diaporama de Sputnik.
© REUTERS / Fedja Grulovic

Après l’annonce par la Russie d’une opération militaire spéciale visant à protéger le Donbass, des milliers d’Ukrainiens ont fui vers les frontières occidentales du pays en train, en voiture ou en bus.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Sighetu Marmatiei, en Roumanie.

Après l’annonce par la Russie d’une opération militaire spéciale visant à protéger le Donbass, des milliers d’Ukrainiens ont fui vers les frontières occidentales du pays en train, en voiture ou en bus.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Sighetu Marmatiei, en Roumanie. - Sputnik France
1/8

Après l’annonce par la Russie d’une opération militaire spéciale visant à protéger le Donbass, des milliers d’Ukrainiens ont fui vers les frontières occidentales du pays en train, en voiture ou en bus.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Sighetu Marmatiei, en Roumanie.

© REUTERS / Inquam Photos / Virgil Simonescu

La plupart des réfugiés ukrainiens se dirigent vers la Pologne, la Moldavie, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie, mais on signale également que certains ont fui vers la Biélorussie. Certains d’entre eux envisagent d’aller plus à l’ouest, dans d’autres pays européens.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Sighetu Marmatiei, en Roumanie.

La plupart des réfugiés ukrainiens se dirigent vers la Pologne, la Moldavie, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie, mais on signale également que certains ont fui vers la Biélorussie. Certains d’entre eux envisagent d’aller plus à l’ouest, dans d’autres pays européens.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Sighetu Marmatiei, en Roumanie. - Sputnik France
2/8

La plupart des réfugiés ukrainiens se dirigent vers la Pologne, la Moldavie, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie, mais on signale également que certains ont fui vers la Biélorussie. Certains d’entre eux envisagent d’aller plus à l’ouest, dans d’autres pays européens.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Sighetu Marmatiei, en Roumanie.

© REUTERS / Radovan Stoklasa

Selon les diverses prévisions, le nombre total d’Ukrainiens émigrant vers les pays européens pourrait se situer entre un et quatre millions.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à Vysne Nemecke, en Slovaquie.

Selon les diverses prévisions, le nombre total d’Ukrainiens émigrant vers les pays européens pourrait se situer entre un et quatre millions.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à Vysne Nemecke, en Slovaquie. - Sputnik France
3/8

Selon les diverses prévisions, le nombre total d’Ukrainiens émigrant vers les pays européens pourrait se situer entre un et quatre millions.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à Vysne Nemecke, en Slovaquie.

© Sputnik . Alexey Vitvitsky / Aller dans la banque de photos

La Moldavie a déclaré que ses frontières étaient ouvertes aux citoyens ukrainiens ayant des "besoins humanitaires". La Pologne, qui a adopté une position très dure en matière de migration ces dernières années, a déclaré qu’elle était prête à accueillir des réfugiés d’Ukraine "autant qu’il y en aura à [ses] frontières". La Hongrie et d’autres pays voisins de l’Ukraine ont adopté la même position.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemysl, en Pologne.

La Moldavie a déclaré que ses frontières étaient ouvertes aux citoyens ukrainiens ayant des "besoins humanitaires". La Pologne, qui a adopté une position très dure en matière de migration ces dernières années, a déclaré qu’elle était prête à accueillir des réfugiés d’Ukraine "autant qu’il y en aura à [ses] frontières". La Hongrie et d’autres pays voisins de l’Ukraine ont adopté la même position.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemysl, en Pologne. - Sputnik France
4/8

La Moldavie a déclaré que ses frontières étaient ouvertes aux citoyens ukrainiens ayant des "besoins humanitaires". La Pologne, qui a adopté une position très dure en matière de migration ces dernières années, a déclaré qu’elle était prête à accueillir des réfugiés d’Ukraine "autant qu’il y en aura à [ses] frontières". La Hongrie et d’autres pays voisins de l’Ukraine ont adopté la même position.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemysl, en Pologne.

© REUTERS / Bernadett Szabo

On exprime déjà des inquiétudes concernant un éventuel retour de la crise migratoire semblable à celle que l’UE a connu en 2015, lorsque des centaines de milliers de ressortissants du Tiers-monde ont afflué dans les pays européens.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Beregsurany, en Hongrie.

On exprime déjà des inquiétudes concernant un éventuel retour de la crise migratoire semblable à celle que l’UE a connu en 2015, lorsque des centaines de milliers de ressortissants du Tiers-monde ont afflué dans les pays européens.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Beregsurany, en Hongrie. - Sputnik France
5/8

On exprime déjà des inquiétudes concernant un éventuel retour de la crise migratoire semblable à celle que l’UE a connu en 2015, lorsque des centaines de milliers de ressortissants du Tiers-monde ont afflué dans les pays européens.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Beregsurany, en Hongrie.

© REUTERS / Bernadett Szabo

Néanmoins, jusqu’à présent, l’attitude à l’égard des réfugiés ukrainiens dans les pays d’accueil est assez tolérante: tous sont les bienvenus, y compris les personnes sans papiers.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens en attente d’un abri dans un centre d’hébergement provisoire de Zahony, en Hongrie.

Néanmoins, jusqu’à présent, l’attitude à l’égard des réfugiés ukrainiens dans les pays d’accueil est assez tolérante: tous sont les bienvenus, y compris les personnes sans papiers.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens en attente d’un abri dans un centre d’hébergement provisoire de Zahony, en Hongrie. - Sputnik France
6/8

Néanmoins, jusqu’à présent, l’attitude à l’égard des réfugiés ukrainiens dans les pays d’accueil est assez tolérante: tous sont les bienvenus, y compris les personnes sans papiers.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens en attente d’un abri dans un centre d’hébergement provisoire de Zahony, en Hongrie.

© REUTERS / Radovan Stoklasa

L’une des raisons de cette attitude loyale envers les réfugiés ukrainiens est le fait qu’au cours des dernières décennies, de nombreux citoyens ukrainiens sont venus dans l’UE en tant que travailleurs ou étudiants. Ce n’est pas un hasard si la plupart des Ukrainiens se dirigent vers la Pologne, où deux millions d’Ukrainiens se sont déjà installés ces dernières années.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Vysne Nemecke, en Slovaquie.

L’une des raisons de cette attitude loyale envers les réfugiés ukrainiens est le fait qu’au cours des dernières décennies, de nombreux citoyens ukrainiens sont venus dans l’UE en tant que travailleurs ou étudiants. Ce n’est pas un hasard si la plupart des Ukrainiens se dirigent vers la Pologne, où deux millions d’Ukrainiens se sont déjà installés ces dernières années.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Vysne Nemecke, en Slovaquie. - Sputnik France
7/8

L’une des raisons de cette attitude loyale envers les réfugiés ukrainiens est le fait qu’au cours des dernières décennies, de nombreux citoyens ukrainiens sont venus dans l’UE en tant que travailleurs ou étudiants. Ce n’est pas un hasard si la plupart des Ukrainiens se dirigent vers la Pologne, où deux millions d’Ukrainiens se sont déjà installés ces dernières années.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens au point de contrôle de Vysne Nemecke, en Slovaquie.

© Sputnik . Alexey Vitvitsky / Aller dans la banque de photos

Selon le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, plus de 150.000 personnes ont quitté l’Ukraine ces derniers jours. Il s’agit principalement de femmes, d’enfants et de personnes âgées, le Président ukrainien Volodymyr Zelenski ayant interdit aux hommes en âge d’être conscrits, c’est-à-dire âgés entre 18 et 60 ans, de quitter le pays. Dans un certain nombre de villes ukrainiennes, dont Kiev, des armes ont déjà été distribuées à qui le souhaitait. Les habitants utilisent souvent ces armes à leur guise.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemysl, en Pologne.

Selon le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, plus de 150.000 personnes ont quitté l’Ukraine ces derniers jours. Il s’agit principalement de femmes, d’enfants et de personnes âgées, le Président ukrainien Volodymyr Zelenski ayant interdit aux hommes en âge d’être conscrits, c’est-à-dire âgés entre 18 et 60 ans, de quitter le pays. Dans un certain nombre de villes ukrainiennes, dont Kiev, des armes ont déjà été distribuées à qui le souhaitait. Les habitants utilisent souvent ces armes à leur guise.Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemysl, en Pologne. - Sputnik France
8/8

Selon le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, plus de 150.000 personnes ont quitté l’Ukraine ces derniers jours. Il s’agit principalement de femmes, d’enfants et de personnes âgées, le Président ukrainien Volodymyr Zelenski ayant interdit aux hommes en âge d’être conscrits, c’est-à-dire âgés entre 18 et 60 ans, de quitter le pays. Dans un certain nombre de villes ukrainiennes, dont Kiev, des armes ont déjà été distribuées à qui le souhaitait. Les habitants utilisent souvent ces armes à leur guise.

Sur la photo: des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemysl, en Pologne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала