Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Situation en République populaire de Donetsk

La situation à la ligne de contact dans la République populaire de Donetsk reste tendue. Les forces armées ukrainiennes bombardent les zones résidentielles et les infrastructures civiles.
Dans le même temps, la mobilisation générale dans la République a été suspendue, et les dirigeants prévoient désormais de se concentrer sur le "volet humanitaire".
Découvrez la situation en RPD dans ce diaporama de Sputnik.
© Sputnik . Sergueï Averine / Aller dans la banque de photos

La mobilisation générale dans la RPD a été suspendue car le nombre nécessaire de zones qu’elle visait a déjà été atteint, a déclaré le chef de la république, Denis Pouchiline. Pour autant, les tirs continuent sur toute la ligne de contact.

Sur la photo: des combattants de la milice populaire de la RPD dans le village libéré de Nikolaïevka.

La mobilisation générale dans la RPD a été suspendue car le nombre nécessaire de zones qu’elle visait a déjà été atteint, a déclaré le chef de la république, Denis Pouchiline. Pour autant, les tirs continuent sur toute la ligne de contact.Sur la photo: des combattants de la milice populaire de la RPD dans le village libéré de Nikolaïevka. - Sputnik France
1/12

La mobilisation générale dans la RPD a été suspendue car le nombre nécessaire de zones qu’elle visait a déjà été atteint, a déclaré le chef de la république, Denis Pouchiline. Pour autant, les tirs continuent sur toute la ligne de contact.

Sur la photo: des combattants de la milice populaire de la RPD dans le village libéré de Nikolaïevka.

© Sputnik . Sergei Averin / Aller dans la banque de photos

Tout en se retirant, les forces armées ukrainiennes tentent de causer le plus de dommages possibles à la population civile.

Sur la photo: une habitante de Nikolaïevka s’abrite dans le sous-sol de sa maison.

Tout en se retirant, les forces armées ukrainiennes tentent de causer le plus de dommages possibles à la population civile.Sur la photo: une habitante de Nikolaïevka s’abrite dans le sous-sol de sa maison. - Sputnik France
2/12

Tout en se retirant, les forces armées ukrainiennes tentent de causer le plus de dommages possibles à la population civile.

Sur la photo: une habitante de Nikolaïevka s’abrite dans le sous-sol de sa maison.

© Sputnik . Sergei Averin / Aller dans la banque de photos

Au cours des dix jours qui ont suivi le début de l’escalade du conflit, les forces armées ukrainiennes ont bombardé le territoire de la RPD plus de 500 fois, tirant environ 7.000 obus, y compris de calibre interdits.

Sur la photo: anciennes positions des forces armées ukrainiennes près du village de Nikolaïevka.

Au cours des dix jours qui ont suivi le début de l’escalade du conflit, les forces armées ukrainiennes ont bombardé le territoire de la RPD plus de 500 fois, tirant environ 7.000 obus, y compris de calibre interdits.Sur la photo: anciennes positions des forces armées ukrainiennes près du village de Nikolaïevka. - Sputnik France
3/12

Au cours des dix jours qui ont suivi le début de l’escalade du conflit, les forces armées ukrainiennes ont bombardé le territoire de la RPD plus de 500 fois, tirant environ 7.000 obus, y compris de calibre interdits.

Sur la photo: anciennes positions des forces armées ukrainiennes près du village de Nikolaïevka.

© Sputnik . Sergei Averin / Aller dans la banque de photos

La partie ukrainienne utilise des armes lourdes pour frapper les localités.

Sur la photo: fragments d’obus provenant du système de lance-roquettes multiple Grad des forces armées ukrainiennes.

La partie ukrainienne utilise des armes lourdes pour frapper les localités.Sur la photo: fragments d’obus provenant du système de lance-roquettes multiple Grad des forces armées ukrainiennes. - Sputnik France
4/12

La partie ukrainienne utilise des armes lourdes pour frapper les localités.

Sur la photo: fragments d’obus provenant du système de lance-roquettes multiple Grad des forces armées ukrainiennes.

© Sputnik . Ivan Rodionov / Aller dans la banque de photos

Gorlovka, située à 50 kilomètres de Donetsk, a été durement touchée par des tirs de mortier. Deux civils ont été tués et six autres blessés. Les habitations ont été détruites. Un obus a touché une école. Des lignes électriques ont été endommagées, une conduite d’eau et un gazoduc détruits.

Sur la photo: des combattants de la milice populaire du RPD lors d’une halte près de Volnovakha.

Gorlovka, située à 50 kilomètres de Donetsk, a été durement touchée par des tirs de mortier. Deux civils ont été tués et six autres blessés. Les habitations ont été détruites. Un obus a touché une école. Des lignes électriques ont été endommagées, une conduite d’eau et un gazoduc détruits.Sur la photo: des combattants de la milice populaire du RPD lors d’une halte près de Volnovakha. - Sputnik France
5/12

Gorlovka, située à 50 kilomètres de Donetsk, a été durement touchée par des tirs de mortier. Deux civils ont été tués et six autres blessés. Les habitations ont été détruites. Un obus a touché une école. Des lignes électriques ont été endommagées, une conduite d’eau et un gazoduc détruits.

Sur la photo: des combattants de la milice populaire du RPD lors d’une halte près de Volnovakha.

© Sputnik . Ivan Rodionov / Aller dans la banque de photos

D’importants combats ont eu lieu près de la ville de Volnovakha, où d’importantes forces ukrainiennes ont été encerclées.

Sur la photo: équipements des forces armées ukrainiennes détruits près de Volnovakha.

D’importants combats ont eu lieu près de la ville de Volnovakha, où d’importantes forces ukrainiennes ont été encerclées.Sur la photo: équipements des forces armées ukrainiennes détruits près de Volnovakha. - Sputnik France
6/12

D’importants combats ont eu lieu près de la ville de Volnovakha, où d’importantes forces ukrainiennes ont été encerclées.

Sur la photo: équipements des forces armées ukrainiennes détruits près de Volnovakha.

© Sputnik . Sergei Averin / Aller dans la banque de photos

Donetsk subit un feu nourri. Les forces armées ukrainiennes bombardent les zones résidentielles et les infrastructures civiles.

Sur la photo: des habitants du village de Nikolaïevka, des combattants de la milice populaire et des journalistes s’abritent dans un sous-sol pour échapper aux bombardements.

Donetsk subit un feu nourri. Les forces armées ukrainiennes bombardent les zones résidentielles et les infrastructures civiles.Sur la photo: des habitants du village de Nikolaïevka, des combattants de la milice populaire et des journalistes s’abritent dans un sous-sol pour échapper aux bombardements. - Sputnik France
7/12

Donetsk subit un feu nourri. Les forces armées ukrainiennes bombardent les zones résidentielles et les infrastructures civiles.

Sur la photo: des habitants du village de Nikolaïevka, des combattants de la milice populaire et des journalistes s’abritent dans un sous-sol pour échapper aux bombardements.

© Sputnik . Ivan Rodionov / Aller dans la banque de photos

Néanmoins, les unités de la milice populaire de la RPD poursuivent leur offensive en direction de Marioupol. Dix-neuf localités ont déjà été libérées. L’offensive est compliquée par le fait que la milice populaire tente d’infliger le moins de dommages possible aux civils et aux infrastructures civiles.

Sur la photo: un combattant de la milice populaire de la RPD trace un "Z" sur des véhicules blindés près de Volnovakha.

Néanmoins, les unités de la milice populaire de la RPD poursuivent leur offensive en direction de Marioupol. Dix-neuf localités ont déjà été libérées. L’offensive est compliquée par le fait que la milice populaire tente d’infliger le moins de dommages possible aux civils et aux infrastructures civiles.Sur la photo: un combattant de la milice populaire de la RPD trace un "Z" sur des véhicules blindés près de Volnovakha. - Sputnik France
8/12

Néanmoins, les unités de la milice populaire de la RPD poursuivent leur offensive en direction de Marioupol. Dix-neuf localités ont déjà été libérées. L’offensive est compliquée par le fait que la milice populaire tente d’infliger le moins de dommages possible aux civils et aux infrastructures civiles.

Sur la photo: un combattant de la milice populaire de la RPD trace un "Z" sur des véhicules blindés près de Volnovakha.

© Sputnik . Ivan Rodionov / Aller dans la banque de photos

Fragment d'une roquette tirée par les forces armées ukrainiennes sur le village de Nikolaïevka.

Fragment d'une roquette tirée par les forces armées ukrainiennes sur le village de Nikolaïevka. - Sputnik France
9/12

Fragment d'une roquette tirée par les forces armées ukrainiennes sur le village de Nikolaïevka.

© Sputnik . Sergei Averin / Aller dans la banque de photos

Les forces armées ukrainiennes empêchent l’évacuation des civils et déploient des équipements militaires dans les zones résidentielles, utilisant ainsi les habitants comme boucliers.

Sur la photo: un habitant du village de Nikolaïevka libéré par les combattants de la milice populaire du RPD.

Les forces armées ukrainiennes empêchent l’évacuation des civils et déploient des équipements militaires dans les zones résidentielles, utilisant ainsi les habitants comme boucliers.Sur la photo: un habitant du village de Nikolaïevka libéré par les combattants de la milice populaire du RPD. - Sputnik France
10/12

Les forces armées ukrainiennes empêchent l’évacuation des civils et déploient des équipements militaires dans les zones résidentielles, utilisant ainsi les habitants comme boucliers.

Sur la photo: un habitant du village de Nikolaïevka libéré par les combattants de la milice populaire du RPD.

© Sputnik . Ivan Rodionov / Aller dans la banque de photos

La situation dans le Donbass s’est sérieusement aggravée après que Kiev a concentré une grande partie de son armée sur la ligne de contact et a intensifié le bombardement des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk en utilisant du matériel interdit par les accords de Minsk. Dans ce contexte, les Républiques du Donbass ont annoncé une mobilisation générale le 19 février, puis ont demandé à la Russie de reconnaître leur indépendance.

Sur la photo: une voiture endommagée par un bombardement dans le village de Nikolaïevka.

La situation dans le Donbass s’est sérieusement aggravée après que Kiev a concentré une grande partie de son armée sur la ligne de contact et a intensifié le bombardement des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk en utilisant du matériel interdit par les accords de Minsk. Dans ce contexte, les Républiques du Donbass ont annoncé une mobilisation générale le 19 février, puis ont demandé à la Russie de reconnaître leur indépendance.Sur la photo: une voiture endommagée par un bombardement dans le village de Nikolaïevka. - Sputnik France
11/12

La situation dans le Donbass s’est sérieusement aggravée après que Kiev a concentré une grande partie de son armée sur la ligne de contact et a intensifié le bombardement des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk en utilisant du matériel interdit par les accords de Minsk. Dans ce contexte, les Républiques du Donbass ont annoncé une mobilisation générale le 19 février, puis ont demandé à la Russie de reconnaître leur indépendance.

Sur la photo: une voiture endommagée par un bombardement dans le village de Nikolaïevka.

© Sputnik . Ivan Rodionov / Aller dans la banque de photos

Deux jours plus tard, le 21 février, le Président russe a signé les décrets de reconnaissance. Le 24 février, il a annoncé une opération spéciale visant à démilitariser et dénazifier l’Ukraine.

Le ministère russe de la Défense a souligné que les civils n'étaient pas visés.

Sur la photo: des chars de la milice populaire de la RPD sur une route près de Volnovakha.

Deux jours plus tard, le 21 février, le Président russe a signé les décrets de reconnaissance. Le 24 février, il a annoncé une opération spéciale visant à démilitariser et dénazifier l’Ukraine.Le ministère russe de la Défense a souligné que les civils n'étaient pas visés.Sur la photo: des chars de la milice populaire de la RPD sur une route près de Volnovakha. - Sputnik France
12/12

Deux jours plus tard, le 21 février, le Président russe a signé les décrets de reconnaissance. Le 24 février, il a annoncé une opération spéciale visant à démilitariser et dénazifier l’Ukraine.

Le ministère russe de la Défense a souligné que les civils n'étaient pas visés.

Sur la photo: des chars de la milice populaire de la RPD sur une route près de Volnovakha.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала