Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Des Américains et des Canadiens se débarrassent de la vodka russe

© Photo Pixabay / klimkinUne bouteille de vodka
Une bouteille de vodka - Sputnik France, 1920, 28.02.2022
L’opération militaire russe en Ukraine a provoqué une vague de restrictions contre Moscou. Une sanction commerciale a aussi été prise par quelques gouverneurs américains, visant l’arrêt de la vente et de l’achat de la vodka et des produits russes.
Les pays occidentaux ont imposé de nombreuses sanctions à l’encontre de Moscou, sur fond d’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine. Dans ce contexte, plusieurs élus américains ont appelé au boycott de l’alcool national russe, relate le New York Times.
Dans le New Hampshire, où les alcools et les vins sont vendus dans des magasins gérés par l'État, le gouverneur Chris Sununu a annoncé le 26 février le retrait «des spiritueux de fabrication et de marque russes des points de vente d'alcool et de vin jusqu'à nouvel ordre».
De plus, selon le quotidien, dans l’Ohio, où l'État passe des contrats avec des entreprises privées pour la vente de boissons alcoolisées, le gouverneur Mike DeWine a fait part de l'arrêt des achats et des ventes de Russian Standard Vodka par l'État.
Quant à la Virginie, l'une des principales démocrates du Sénat de l'État, L. Louise Lucas, a demandé au gouverneur d’enlever «toute vodka russe et tout autre produit russe» des rayons des 400 magasins de l’Autorité de contrôle des boissons alcoolisées (ABCB) gérés par l’État.
Mais la liste ne s’arrête pas là.
Le sénateur de l'Arkansas, Tom Cotton, est allé plus loin. Il a fait une publication sur son compte Twitter appelant à jeter «toute la vodka russe et, en plus des munitions et des missiles, [d’envoyer] les bouteilles vides en Ukraine pour en faire des cocktails Molotov».

Le Canada du même côté

Ce ne sont pas seulement les États-Unis qui prennent de telles mesures. Au Canada, la Régie des alcools de l'Ontario a annoncé le 25 février dans un communiqué qu'elle allait retirer «tous les produits fabriqués en Russie» de ses plus de 600 magasins.
En outre, des restrictions similaires arrivent dans les provinces du Manitoba et de Terre-Neuve, selon le Washington Post.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала