Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Toutes les localités passées sous le contrôle de la Russie continuent de vivre normalement

© Sputnik . Vladimir Trefilov / Aller dans la banque de photosОфициальный представитель министерства обороны РФ генерал-майор Игорь Конашенков
Официальный представитель министерства обороны РФ генерал-майор Игорь Конашенков - Sputnik France, 1920, 28.02.2022
Selon la Défense russe, depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine la plupart des administrations municipales assurent conjointement la sécurité publique et le maintien d'une vie paisible conformément aux accords avec le commandement des troupes russes.
Toutes les localités passées sous le contrôle de la Russie depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine, continuent de vivre normalement, assure la Défense russe. Selon le ministère russe, les transports ainsi que les lieux vitaux fonctionnent bien.
Comme l'a précisé le porte-parole de la Défense Igor Konachenkov, la plupart des administrations municipales assurent conjointement la sécurité publique et le maintien d'une vie paisible conformément aux accords avec le commandement des troupes russes.
Selon lui, seuls des officiers et militaires contractuels participent à l'opération militaire russe en Ukraine.
La Défense russe a également rappelé que la Russie n'avait pas initié les actes militaires, mais la Russie y mettait un terme, car la destruction planifiée des habitants du Donbass avait duré pendant huit ans.

Opération militaire en Ukraine

L’opération militaire russe s'est déclenchée le 24 février, trois jours après que Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance des Républiques de Lougansk et de Donetsk, expliquant que l'Ukraine ne respecte pas les accords de Minsk et que la situation dans le Donbass peut être qualifiée de "génocide".
Le Président russe a alors souligné que les plans de Moscou n'incluaient pas l'occupation des territoires ukrainiens, mais la démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine, ce qui a été confirmé le 25 février par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui assure que cela va permettre aux Ukrainiens de "déterminer librement leur avenir", une fois qu'"ils se seront libérés de leur joug".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала