La société de Nord Stream 2 procède à des licenciements massifs en Suisse

© Sputnik . Nord Stream 2 / Aller dans la banque de photosConstruction du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo)
Construction du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo) - Sputnik France, 1920, 01.03.2022
Sur fond des sanctions contre la Russie dans le contexte de son opération militaire en Ukraine, plus de 140 employés de l'opérateur du gazoduc russe Nord Stream 2 ont été licenciés en Suisse, a expliqué le conseiller fédéral en charge de l'Économie Guy Parmelin.
Plus de 140 employés de l'opérateur du gazoduc russe Nord Stream 2, ont été licenciés en Suisse après que les États-Unis ont imposé des sanctions à la société, rapporte le conseiller fédéral en charge de l'Économie Guy Parmelin.
"Les États-Unis ont imposé des sanctions contre Nord Stream 2 AG. Nous avons appris aujourd'hui que tout le personnel qui travaille pour Nord Stream à Zoug, soit plus de 140 personnes, a été licencié", a dit Guy Parmelin sur la chaîne de télévision suisse RTS.
Selon le ministre, il est impossible pour l'instant de prévoir l'impact des sanctions contre la Russie sur l'économie suisse. Cela dépendra de la durée du conflit et de son évolution.
L’entreprise n’a pas répondu à la chaîne suisse RTS pour commenter ces informations. Le média précise qu’un représentant du département de l’économie de Zoug a été convié ce mercredi 1 mars à un rendez-vous avec l’entreprise Nord Stream 2.
Le 23 février, le département du Trésor des États-Unis a imposé des sanctions à Nord Stream 2 AG et à son directeur exécutif, Matthias Warnig. En outre, le département exécutif fédéral des USA a publié un ordre demandant la fin de toutes les transactions avec Nord Stream 2 AG d'ici au 2 mars 2022.

Le gazoduc Nord Stream 2 de nouveau concerné par les sanctions

Ce n’est pas la première fois que Nord Stream 2 est ciblé par des sanctions. Les États-Unis s’opposent à ce projet depuis des années pour des raisons économiques. Le 19 mai dernier Antony Blinken avait annoncé que son pays renonçait aux sanctions visant la société Nord Stream AG ainsi que son PDG Matthias Warnig afin d’apaiser les relations avec l’Allemagne.
Les États-Unis avaient alors adopté des sanctions contre plusieurs organisations et navires russes liés au projet Nord Stream 2.
Nord Stream 2 - Sputnik France, 1920, 28.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
L’Allemagne laisserait une "échappatoire" pour le futur de Nord Stream 2
Nord Stream 2 a désormais vu son autorisation suspendue après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance des Républiques de Donetsk et de Lougansk.
Sa construction a été achevée le 10 septembre. Le remplissage de la première conduite a été terminé le 18 octobre, alors que la deuxième a commencé à recevoir du gaz ce 17 décembre.
La certification du Nord Stream 2 avait commencé par l’Agence fédérale des réseaux à la fin du mandat d’Angela Merkel. Sa finalisation était initialement prévue pour début janvier 2022.
De son côté, Moscou a souligné à maintes reprises que ce projet de gazoduc était purement commercial et qu’il profitait à toutes les parties, à l’heure où l’Europe traverse une crise énergétique sans précédent.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала