Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Le Président serbe commente l’idée d’interdire Sputnik et RT dans son pays

© Sputnik . Sergey Mamontov / Aller dans la banque de photosAleksandar Vucic
Aleksandar Vucic  - Sputnik France, 1920, 01.03.2022
Le chef d’État de la Serbie, Aleksandar Vucic, a donné son avis lors d’une conférence de presse sur la possibilité d’interdire Sputnik et RT, voulue par l’opposition. Il a refusé de se joindre aux sanctions contre la Russie alors que des élections auront lieu prochainement dans le pays.
Sputnik France reste accessible sur Telegram et Odysee. Pour accéder à notre site et à notre chaîne YouTube vous pouvez utiliser un VPN, par exemple CyberGhost, Astrill, NordVPN, ZenMate ou Private VPN. Téléchargez notre application sur App Store ou Google Play Store.

Le Président de la Serbie a donné son avis lors d’une conférence de presse sur l’interdiction de Sputnik et RT dans son pays. Aleksandar Vucic a condamné l’idée portée par l’opposition d’en interdire la diffusion sur le territoire serbe. Selon le Président, certaines personnes parlent de la liberté de presse, mais uniquement lorsque cela est à leur avantage.
"Certains veulent mettre tous ceux d'entre nous qui pensent autrement dans des camps, ils interdiraient tous les médias qui parlent autrement [...]. Les gens voient tout ça. Beaucoup de gens, quand ils parlent de liberté de la presse, pensent que la liberté peut être seulement de sorte qu'eux seuls soient présents dans les médias et personne d'autre."
Le président de l’Assemblée nationale de Serbie Ivica Dacic a appuyé dans une interview pour Sputnik les propos de M.Vucic concernant l’interdiction de Sputnik et RT. Selon M.Dacic, l'Occident et l'Union européenne apprennent à tous ce qu’est la liberté de la presse depuis des années, et maintenant ils introduisent une censure stricte pour semer la haine envers la Russie et le peuple russe.
"Il est absolument inacceptable de liquider Sputnik et RT dans les pays mêmes qui ont exporté inlassablement leurs +libertés démocratiques+ à travers le monde. S'agit-il des mêmes normes européennes que nous devons appliquer, instaurer une censure stricte? La Serbie ne le fera pas et n'appliquera pas cette censure et ces idées presque totalitaires."

Des élections proches

Le sujet d’une interdiction de Sputnik et RT en Serbie tombe alors que des législatives y auront lieu le 3 avril. Celles-ci interviennent après des élections de 2020 boycottées par l’opposition qui présentera des candidats cette année.
Le parti d’Aleksandar Vucic, le Parti serbe du progrès, est donné favori dans les sondages. Celui-ci bénéficiait du soutien de 57% des électeurs selon un sondage de décembre 2021 réalisé par l’institut de sondages Faktor Plus.

La Serbie refuse de sanctionner la Russie

Alors que les pays membres de l’Union européenne ont sanctionné à l’unanimité la Russie, la Serbie a refusé d’imposer des sanctions. Aleksandar Vucic a fait une déclaration en ce sens le 25 février, en s'adressant à ses concitoyens.
La Serbie a reconnu l’intégrité territoriale de l’Ukraine et a qualifié l’opération militaire russe en Ukraine d’"erreur". Elle a par contre choisi de ne pas imposer de sanctions contre Moscou.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала