Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

L’agence Rossiya Segodnya considère comme "censure" les restrictions de Google à son encontre

© Photo Pexels/PixabayMoteur de recherche Google
Moteur de recherche Google - Sputnik France, 1920, 02.03.2022
La décision de la société Google de limiter l'affichage des contenus provenant des médias de l'agence Rossiya Segodnya sur Google Discover et Google News est un acte de "censure", selon le service de presse du groupe de médias.
Sputnik France reste accessible sur Telegram et Odysee. Pour accéder à notre site et à notre chaîne YouTube vous pouvez utiliser un VPN, par exemple CyberGhost, Astrill, NordVPN, ZenMate ou Private VPN.
Google Discover et Google News ont restreint l'affichage du contenu provenant des médias de l'agence de presse Rossiya Segodnya, a annoncé ce mercredi 2 mars le service de presse du groupe de médias qui dénonce une «censure».
Réagissant à cette initiative, la source souligne que «nous pensons que le blocage artificiel de nos contenus dans les principaux canaux de distribution d'information de Google est une censure cachée et une manipulation de l'agenda de l'information».

Sanctions contre la Russie

Alors que Vladimir Poutine a lancé le 24 février une opération militaire spéciale en Ukraine pour la "démilitariser" et la "dénazifier", plusieurs pays ont adopté des sanctions contre la Russie.
Les restrictions concernent l’économie, l’énergie, les transports et le secteur des médias.
En outre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé le 27 février la décision de l'UE de bloquer certains médias russes à titre de sanctions.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала