Nouvel incendie dans le port de Beyrouth

© AFP 2022 DYLAN COLLINSport de Beyrouth
port de Beyrouth - Sputnik Afrique, 1920, 21.07.2022
Une fumée noire s’élève au-dessus du port de Beyrouth, rappelant l’incendie de sinistre mémoire qui avait ravagé les lieux en 2020. Les silos qui avaient été en partie endommagés ce jour-là continuent de poser problème.
Un nouvel incendie fait rage dans le port de Beyrouth, où une terrible explosion s’était déjà produite il y a deux ans. Le feu a pris dans les silos à grains le 7 juillet, à cause d’émissions de gaz dues à la fermentation, a précisé le ministre libanais de l'Économie Amin Salam. Des céréales étaient en effet toujours entreposées dans les réservoirs depuis l’explosion d’août 2020.

"Le feu a recommencé, peut-être qu’il a atteint des câbles ou du plastique à l'intérieur des silos. Les autorités ont l'intention de contenir le feu et d'empêcher qu'il ne se propage", a déclaré à Sputnik une source au sein du cabinet ministériel.

Des hélicoptères ont tenté d’éteindre l’incendie, sans succès. Les pompiers tentent de refroidir les silos mais leur tâche est rendue compliquée par les risques d’effondrement. Même s’il est maîtrisé, la Défense civile libanaise craint que l’incendie ne redémarre d’ici quelques jours.
La double explosion du 4 août 2020 avait fait plus de 200 morts et avait accouché d’une crise politique. Du nitrate d’ammonium stocké dans un hangar de la zone portuaire était à l’origine de la tragédie. Les silos du port avaient permis d’étouffer en partie l’onde de choc. Ils avaient par la suite été inscrits aux monuments historiques.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала