Macron en visite en Afrique, les mêmes jours que le ministre russe Lavrov

© Sputnik . Alexeï Vitvitski  / Aller dans la banque de photosPrésident de la République française Emmanuel Macron
Président de la République française Emmanuel Macron - Sputnik Afrique, 1920, 22.07.2022
Emmanuel Macron est attendu du 25 au 28 juillet en Afrique subsaharienne. Le ministre russe Lavrov prévoit aussi de visiter plusieurs pays africains du 24 au 27 juillet. Coïncidence ou la France semble s'inquiéter des intérêts grandissants de la Russie sur ce continent que Paris considère comme sa sphère d'influence?
Le Président français effectuera du 25 au 28 juillet une tournée en Afrique subsaharienne qui l'emmènera au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau, a annoncé jeudi l'Élysée.

Ce déplacement en Afrique, le premier depuis la réélection de M.Macron en avril, aura notamment pour thèmes la crise alimentaire provoquée par le conflit en Ukraine, les enjeux de production agricole et les questions sécuritaires, selon la présidence.

Il s'agit de "marquer la continuité et la constance de l'engagement du Président de la République dans la démarche de renouvellement de la relation avec le continent africain", commente l'Élysée.

La France n’est pas prête à abandonner sa position en Afrique

Malgré le sentiment antifrançais qui s’accroît dans certains pays comme le Mali et la Centrafrique, la France n’est pas prête à abandonner sa position en Afrique, compte tenu de la nouvelle stratégie annoncée récemment par le Président français.
"J’ai demandé au ministre et au chef d’état-major des armées de pouvoir repenser d’ici à l’automne l’ensemble de nos dispositifs sur le continent africain. C’est une nécessité stratégique, car nous devons avoir des dispositifs moins posés et moins exposés", a déclaré Macron à l’occasion de la Fête nationale du 14-Juillet.
Le Président Macron a par ailleurs évoqué la nécessité d’un "continuum entre notre offre diplomatique, nos actions rénovées pour le partenariat africain, nos actions de développement" en Afrique. "C’est un changement de paradigme profond", a-t-il martelé.
En effet, ce changement de cap intervient alors que l’armée française est en passe de quitter le Mali et prévoit de redéployer la force Barkhane au Niger, tout en laissant le haut commandement des opérations antidjihadistes aux militaires nigériens.

Influence remise en cause

Et pendant que Paris lutte pour son influence sur le continent, certains pays font preuve de résistance. Ainsi, le Togo et le Gabon ont rejoint le Commonwealth britannique sans pour autant renoncer à la Francophonie. Au Mali et en Centrafrique, le rôle russe devient de plus en plus clair, à travers les mercenaires de la compagnie Wagner qui sont chargés de la question sécuritaire.
En outre, les dates où Emmanuel Macron s'engage à revoir les relations de son pays avec l'Afrique coïncident avec la tournée du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.
Le 10 mai dernier, il était déjà en Algérie. La visite visait à renforcer le partenariat entre Alger et Moscou, deux alliés grands exportateurs de gaz. Cette fois-ci, Sergueï Lavrov est attendu en Égypte, en Ouganda, en Éthiopie et en République du Congo.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала