Les conditions de la prolongation de l’accord sur les céréales précisées par Ankara

© AP PhotoBlé
Blé - Sputnik Afrique, 1920, 23.07.2022
Suite à la signature de l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes, le ministre turc de la Défense nationale a évoqué dans une interview accordée à CNN Turk les conditions de sa prolongation. Selon lui, il n'a pas de date limite et sera mis à jour automatiquement.
L’accord sur l'exportation de céréales ukrainiennes, de produits agricoles et d'engrais par la mer Noire n'a pas de date limite pour sa mise en œuvre, a déclaré à CNN Turk le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar.
Il a expliqué que le document serait mis à jour automatiquement et continuerait "s’il n’y a pas de problèmes et d’objections".
De son côté, le ministre ukrainien de l’Infrastructure, Oleksandr Koubrakov, a indiqué le 22 juillet sur les réseaux sociaux que l'accord serait valable "pendant 120 jours, avec une possibilité de prolongation pour la même période".
Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a dit qu’il serait valable "pendant trois mois", relate le site Apa.
Entre-temps, M.Akar a assuré:
"Nous n'avons pas limité l'accord à une telle période, certains chiffres ont été mentionnés au début, mais nous ne soulevons pas cette question à ce stade, nous suggérons que cet accord soit maintenu et se poursuive tant que le travail continue", a noté M.Akar à CNN Turk.

La signature de l’accord

Le 22 juillet, Kiev et Moscou ont signé à Istanbul deux accords séparés avec la Turquie et l’Onu sur l’exportation des céréales ukrainiennes.
Le premier document est un mémorandum impliquant les Nations unies dans la levée des restrictions sur les produits agricoles et les engrais russes.
Le second document précise les modalités d’exportation des céréales via la mer Noire à partir de trois ports ukrainiens.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала