Une autre ex-région ukrainienne prend des mesures contre Google

Un smartphone - Sputnik Afrique, 1920, 23.07.2022
Le géant américain de l’informatique risque d’être bloqué dans une autre ex-région ukrainienne en raison de sa politique "de désinformation et de propagande de la violence". Pour le moment, son travail y est ralenti.
Après que les républiques du Donbass et la région ukrainienne de Kherson, libérées lors de l'opération militaire spéciale, ont décidé de bloquer les services de Google sur leur territoire, son fonctionnement a été ralenti dans la région de Zaporojié. En cause, une politique de désinformation et de propagande de la violence, a déclaré à Sputnik Vladimir Rogov, membre du conseil principal de l’administration militaro-civile du lieu.
Cependant, il a noté que le moteur de recherche risquait d’être bloqué "si sa politique de désinformation se poursuivait".
D’après M.Rogov, auparavant, le blocage a touché YouTube ainsi que les réseaux sociaux Twitter, Facebook* et Instagram*. Cela avait été provoqué par la désinformation, le harcèlement de personnes pour des raisons politiques et le manque d'égalité des conditions d'expression des positions.

Google bloqué

Le 22 juillet, le chef de la République populaire de Donetsk, Denis Pouchiline, a annoncé que les services de Google étaient désormais bloqués dans le Donbass et dans la région de Kherson.
Selon lui, le géant américain "ouvertement, sur ordre de ses superviseurs du gouvernement américain, promeut le terrorisme et la violence contre tous les Russes et en particulier la population du Donbass".
*Meta (Facebook et Instagram) est interdit en Russie pour activités extrémistes
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала