Le franc guinéen s’est apprécié par rapport au dollar et à l’euro

CC BY 4.0 / Alpha hmd / Un aperçu de la ville de conakryVille de Conacry, image d'illustration
Ville de Conacry, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
Ville de Conacry, image d'illustration
Les indicateurs principaux de l’économie guinéenne montrent une bonne dynamique, malgré les crises mondiales, annonce Guinéematin. La Banque centrale du pays fait état du renforcement de la monnaie nationale face au dollar et à l’euro.
La monnaie nationale, le franc guinéen, s’est appréciée de 4% par rapport au dollar et de 9% par rapport à l’euro tandis que le taux directeur reste inchangé à 11,5, a déclaré le 23 juillet le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), Karamo Kaba, relate le portail Guinéematin.
"A fin juin 2022, sur le marché officiel, le franc guinéen s’est apprécié de 4 % par rapport au dollar et de 9% par rapport à l’euro. La prime de change s’est fixée à 0,1 % par rapport au dollar et 0,019% par rapport à l’euro à fin juin 2022", a indiqué M.Kaba présentant un aperçu de l’environnement économique international et national devant le gouvernement.
Le responsable a estimé qu’"au plan national, en dépit du contexte international difficile, l’économie guinéenne resterait résiliente".
Selon les prévisions du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, "la croissance du PIB devrait se situer à 5,1 % en 2022, après 4,9% en 2021", a fait savoir M.Kaba. Cette progression s’explique par "le dynamisme du secteur minier, de l’agriculture et des télécommunications".
La tendance positive se confirme également au travers d’autres indicateurs économiques importants. En mai 2022, l’inflation en glissement annuel reflue à 11,1 %, contre 12,4 % l’année dernière.
La BCRG a enregistré une croissance du total bilan et des dépôts collectés respectivement de 10,9 % et 5,5 % par rapport à décembre 2021, ainsi qu’une augmentation annuelle des fonds propres des banques de 14,7% entre mars 2021 et 2022.
Les résultats obtenus au premier semestre 2022 devraient permettre de continuer les réformes monétaires et financières pour renforcer "l’inclusion financière" du pays "dans le sens de la refondation de la Nation", a conclu le gouverneur de la BCRG.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала