Le Gabon est endetté à la hauteur de 7.000 milliards de francs CFA

CC BY-SA 3.0 / Kennedy8kp / Libreville
Libreville - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
La politique de désendettement est un vecteur politique, et le Gabon affiche une dette publique au niveau de 6864,6 milliards de francs CFA, en légère hausse par rapport à l’année dernière. Selon les prévisions, vers 2023 elle devrait plafonner autour de 70% du PIB.
L’encours de la dette publique du Gabon se situe à 6864,6 milliards de FCFA à la fin mars 2022, soit environ 11 milliards de dollars américains, selon les derniers chiffres publiés le 22 juillet par la Direction générale de la dette (DGD) appartenant au ministère gabonais de l’Économie.
Ainsi, pour le troisième mois de l’année 2022 le montant a connu une hausse de 6,8% par rapport à la même période en 2021.
La conjoncture difficile renforcée par la crise sanitaire liée au Covid-19 entrave la relance économique au Gabon, selon les économistes de la Banque africaine de développement. La politique de désendettement du pays reste l’une des pierres d’achoppement pour le chef de l’État en exercice Ali Bongo Ondimba.
La dette publique gabonaise était à 74,7% de son PIB en 2021 et devrait diminuer un peu pour atteindre 70,1% du PIB en 2023, toujours selon la Banque africaine de développement.

Loin d'être le plus mauvais élève

Le Gabon n’est pourtant pas le pays le plus endetté sur le continent africain. Selon les statistiques et prévisions du FMI, fin 2021 les "leaders" de l’endettement étaient le Soudan (209%), l’Érythrée (175%), le Cap-Vert (161%).
Plus globalement, l’Afrique francophone est considérée comme la partie la moins endettée, avec un taux global prévu à 58,4% du PIB fin 2021 pour 25 pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала