Les Etats-Unis devraient cesser leur exercice militaire annuel au Maroc, enjoint un sénateur US

CC BY 2.0 / Shawn Allen / Dunes #1Le désert du Sahara (image d'illustration)
Le désert du Sahara (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
Un sénateur républicain a déploré que les États-Unis continuent d’organiser des exercices militaires au Maroc, alors que la question du Sahara occidental n’est pas réglée. Il a appelé à délocaliser les opérations.
La question du Sahara occidental vient jeter une ombre sur les relations américano-marocaines. Le sénateur républicain Jim Inhofe a en effet appelé l’administration Biden à trouver un autre pays que le Maroc pour pratiquer son exercice annuel de l’African Lion.
"Le Maroc n'a montré aucune volonté ni fait preuve de sérieux pour résoudre la question du Sahara occidental. Les Etats-Unis devraient trouver un emplacement alternatif pour accueillir leur exercice militaire annuel qui se déroule chaque année au Maroc", a déclaré l’élu devant la Commission de défense au Sénat.
Jim Inhofe a déploré que le Maroc ne veuille pas trouver une "solution mutuellement acceptable" à la question du Sahara occidental, accusant Rabat de tromper les États-Unis sur sa volonté de négocier.
Le conflit entre le Maroc et le Front Polisario qui réclame un référendum pour l’auto-détermination du Sahara occidental a repris de la vigueur ces derniers mois. Madrid a dernièrement mis de l’huile sur le feu, en prenant parti pour l’autodétermination, à rebours de sa neutralité traditionnelle.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала