Moscou réagit à l'intérêt du Caire pour les BRICS+

CC0 / www_slon_pics / Flag China Brazil Russia South Africa SouthDrapeaux des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud)
Drapeaux des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
Suite aux entretiens avec son homologue égyptien, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que Moscou félicitait l’intérêt du Caire pour le fonctionnement des BRICS+. Selon lui, "l’Égypte peut vraiment contribuer au travail de ces associations – tant les BRICS que l’Organisation de coopération de Shanghai".
La partie russe se félicite de l'intérêt de l'Égypte pour les travaux du groupe des BRICS+ (organisation regroupant la Russie, la Chine, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud), a déclaré Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse en Égypte ce dimanche 24 juillet dans le cadre de son déplacement en Afrique.
"Nous nous félicitons de la participation de l'Égypte au format BRICS+", a dit le ministre russe des Affaires étrangères après les entretiens avec son homologue égyptien, Sameh Choukri.
De plus, il a noté qu’ils avaient eu "un échange de vues sur les domaines dans lesquels l’Égypte peut vraiment contribuer au travail de ces associations – tant les BRICS que l’Organisation de coopération de Shanghai".

D’autres pays l’envisagent aussi

La décision du Caire ainsi que d’Ankara et de Riyad d’adhérer aux BRICS avait été révélée par le quotidien russe Izvestia début juillet.
En outre, l'Iran et l'Argentine ont demandé à rejoindre ce groupe représentant plus de 40% de la population mondiale, 23% de son économie et 18% de son commerce, lors du 14e sommet de ces pays émergents. Le Nigeria et la Thaïlande ont aussi suggéré une relation plus étroite avec les BRICS et BRICS+.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала