Avertissement sans équivoque de Pékin à Washington à propos de la visite de Nancy Pelosi à Taïwan

Drapeau de la Chine - Sputnik Afrique, 1920, 25.07.2022
La Chine voit d’un très mauvais œil la potentielle visite de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, à Taïwan. Pékin a affirmé prendre des mesures fortes si Washington persistait dans cette voie.
À bon entendeur. Le Financial Times a rapporté que la Chine avait émis des avertissements sévères à l’administration Biden concernant la prochaine visite de Nancy Pelosi à Taïwan. Les personnes visées ont déclaré au média que ces avertissements étaient plus forts que ceux précédents, lorsque la Chine n’était pas satisfaite des actions ou de la politique américaine à l’égard de Taïwan.

D’autres personnes concernées ont annoncé que cette rhétorique suggérait une éventuelle réponse militaire. Le quotidien britannique a dit que Pékin n’a pas précisé sa réaction potentielle, mais que l’armée pourrait essayer d’empêcher Nancy Pelosi d’atterrir à Taïwan en utilisant des avions de combat pour intercepter l’appareil la transportant.

Deux personnes proches du dossier ont déclaré au journal que le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan ainsi que d’autres responsables du Conseil de sécurité nationale s’opposent à cette visite en raison du risque d’escalade des tensions dans le détroit de Taïwan.

La Chine confirme

Lundi 25 juillet, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois Zhao Lijan a confirmé lors d’une conférence de presse les informations publiées précédemment dans le Financial Times. Il a déclaré que la Chine était préparée à toute éventualité et que si les USA venaient à organiser cette visite, ils devraient en assumer la responsabilité.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала