La tournée africaine de Sergueï Lavrov fait espérer "un ordre mondial équitable"

© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangèresSergueï Lavrov lors d'une visite en Egypte
Sergueï Lavrov lors d'une visite en Egypte - Sputnik Afrique, 1920, 25.07.2022
Tandis que Sergueï Lavrov poursuit sa tournée diplomatique en Afrique, l’espoir grandit de "revoir la Russie reprendre sa position d’antan", celle de l’URSS, a déclaré à Sputnik le Dr Abdelkader Soufi de Université de Blida II en Algérie.
La tournée africaine du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov permet de mieux comprendre "les visions des uns et des autres par rapport à un nouvel ordre mondial qui se dessine depuis le début de la crise en Ukraine", estime le Dr Abdelkader Soufi, enseignant-chercheur en géopolitique et politiques de défense à Université de Blida II en Algérie.
Contacté par Sputnik, l’analyste a qualifié la visite de M.Lavrov de "très importante pour l’Afrique" et de "très instructive". Selon lui, ce déplacement a rappelé les relations "au top" qui existaient entre l’Union soviétique et divers pays du continent africain.

Une vision similaire à celle de Moscou

Sur fond de montée du panafricanisme et de retour à une vision "similaire à la vision de la Russie" dans plusieurs capitales africaines, l’espoir grandit de "revoir la Russie reprendre sa position d’antan", celle de l’Union soviétique, qui permettra d’avancer "vers le rétablissement d’un ordre mondial équitable", souligne l’interlocuteur de l’agence.
Il a ainsi noté le caractère rassurant de la visite de M.Lavrov dans le contexte des craintes de crise alimentaire mondiale suscitées par la situation en et autour de l’Ukraine.
"Cette visite permet aux pays africains et arabes d’être rassurés en matière de sécurité alimentaire sachant que l’Occident fait tout pour entraver cette bonne relation, pour créer un problème qui remettrait en cause cette relation mais aussi mettrait en difficulté les pays africains et arabes, qui ont pris des positions favorables à la position de la Russie ou des positions de neutralité", conclut-il.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала