La Russie déterminée à quitter l’ISS après 2024

© Photo NASA/Jack FischerCosmonaute russe en espace
Cosmonaute russe en espace - Sputnik Afrique, 1920, 26.07.2022
Le chef de Roscosmos a annoncé la décision de se retirer de la Station spatiale internationale après 2024, tout en promettant de "remplir toutes les obligations" à l’égard des partenaires de l’ISS.
C’est décidé: la Russie ne participera plus à la Station spatiale internationale (ISS) après 2024, a annoncé ce mardi 26 juillet le nouveau chef de l’agence spatiale russe (Roscosmos), Iouri Borissov, lors d’une rencontre télévisée avec Vladimir Poutine.
La Russie promet cependant de "remplir toutes ses obligations" à l’égard de ses partenaires de l’ISS avant de se retirer du projet. Et à partir de 2024, la "principale priorité" du programme spatial de Moscou consistera à créer une station orbitale nationale, a indiqué M.Borissov.
Toujours d’après lui, l’avenir des vols habités russes "doit se baser sur un programme scientifique systémique et équilibré pour que chaque vol nous enrichisse en connaissances dans le domaine spatial".

Reprise des vols conjoints avec la NASA

Plus tôt au mois de juillet, la NASA a annoncé la reprise des vols conjoints avec les Russes vers l’ISS, suspendus depuis le début de l’opération militaire en Ukraine, dans le souci d’assurer "la sécurité des opérations" de la station.

Précédemment, l’ex-patron de Roscosmos Dmitri Rogozine avait assuré que son pays conserverait ses positions dans l’exploration spatiale en dépit des pressions inédites auxquelles elle est confrontée. Ainsi, selon lui, la Russie parviendra d’ici fin 2023 à l’indépendance technologique nécessaire pour réaliser des vols dans l’espace par ses propres moyens.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала