Le chef de la diplomatie russe entame sa visite en Ouganda - vidéo

© RuptlySergueï Lavrov et Jeje Odongo
Sergueï Lavrov et Jeje Odongo - Sputnik Afrique, 1920, 26.07.2022
Lors de son périple africain censé renforcer le partenariat avec le continent noir, Sergueï Lavrov est arrivé en Ouganda. Il y rencontrera le chef de l'État pour probablement se pencher entre autres sur la prévention d'une crise alimentaire.
Sergueï Lavrov, qui poursuit sa tournée africaine entamée le 23 juillet, est arrivé lundi en Ouganda, troisième étape de son périple, après l'Égypte et le Congo. La dernière étape de la tournée africaine du ministre russe se déroulera en Éthiopie.
À Entebbe, localité proche de la capitale Kampala qui abrite l'aéroport international, le ministre a été accueilli par son homologue Jeje Odongo, a fait savoir sur Telegram la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.
Ce mardi, en prolongement de sa visite de deux jours, le ministre russe des Affaires étrangères doit rencontrer le Président ougandais Yoweri Museveni. Celui-ci s'est rendu pour la dernière fois en Russie en 2019, a précisé sur Twitter le gouvernement ougandais. Le chef de l'État "a appelé au renforcement des relations bilatérales, notamment dans les domaines de la défense et de la sécurité, de la coopération économique et technique".

Les relations bilatérales

La Russie, à l'époque de l'Union soviétique, a établi des relations diplomatiques avec l'Ouganda en octobre 1962. En 1964, l'URSS et l'Ouganda ont signé un accord commercial et un accord de coopération économique et technique.
Depuis 1962, le pays achète à la Russie des équipements militaires. Moscou lui fournit notamment des chasseurs, comme par exemple des Su-30MK2.
La Russie y exporte également des engrais et du blé, ce qui revêt une importance particulière sur fond d'accords concernant les exportations de céréales signés vendredi à Istanbul entre Kiev, Moscou et la Turquie, sous l'égide de l'Onu. Ils prévoient notamment l'instauration de couloirs sécurisés en vue d'assurer la circulation en mer Noire des navires marchands pour transporter de 20 à 25 millions de tonnes de grains bloquées en Ukraine et de conjurer ainsi la menace d'une crise alimentaire. Ce thème pourrait bien être abordé lors des discussions en Ouganda.

Une "priorité" pour Moscou

Lors d'une interview accordée aux médias africains, Sergueï Lavrov a noté que le développement d'un partenariat tous azimuts avec les pays africains restait parmi les priorités de la politique internationale russe.
Sa tournée précédente en Afrique avait eu lieu en 2018. Le premier sommet Russie-Afrique avait eu lieu fin octobre 2019 à Sotchi, le prochain est prévu pour la mi-2023, a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse conjointe dimanche avec son homologue égyptien Sameh Choukri.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала