Gabon: huit ans de prison pour un ex-porte-parole de la présidence

CC BY-SA 3.0 / Kennedy8kp / Libreville
Libreville - Sputnik Afrique, 1920, 27.07.2022
L'ex-porte-parole de la présidence gabonais, Ike Ngouoni, a été condamné à huit ans de prison et sommé de rembourser 5 milliards de FCFA (environ 7.74 millions de dollars américains) à l’État, a annoncé son avocat, Anges Kevin Nzigou.
Ike Ngouoni, porte-parole de la présidence du Gabon de septembre 2017 à novembre 2019, a comparu lundi et mardi devant la Cour criminelle spéciale pour détournement de fonds publics, concussion et blanchiment des capitaux.
Il est accusé d'avoir géré 7,2 milliards de FCFA durant ses fonctions mais n'avoir pas été capable de justifier l'utilisation de cet argent qui était destiné aux financements de la communication présidentielle.
Le ministère public avait requis 15 ans de réclusion criminelle et une amende de 50 millions FCFA à l'encontre d’Ike Oswald Ngouoni Aïla.
En détention depuis novembre 2019, l'ancien porte-parole du Président gabonais a, pour le moment, cinq jours pour se pourvoir en cassation, selon les médias locaux.
Ike Ngouoni comparaissait aux côtés de son ancienne assistante, Sandy Ntsame Obame, qui a été condamnée à 5 ans de prison avec sursis.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала