Le Nigeria promet des "conséquences" à la BBC pour un reportage sur des bandes armées

Logo de la BBC - Sputnik Afrique, 1920, 28.07.2022
Le gouvernement du Nigeria a menacé jeudi de sanctions le média britannique BBC et un groupe de médias local pour "glorification du terrorisme" après la diffusion d'informations sur des bandes armées dans nord-ouest du pays.
Le nord-ouest et le centre du pays le plus peuplé du continent africain sont la proie de violences de la part de bandes d'hommes armés qui attaquent les villages pour les piller et enlever des habitants pour demander des rançons.
Le reportage "The Bandit warlords of Zamfara" diffusée dans l'émission télévisée de la BBC "Africa Eye" donne la parole à des membres de ces bandes mais aussi aux victimes pour documenter la violence dans l'Etat de Zamfara.
Trust TV, qui fait partie d'un groupe local de médias Daily Trust, a également diffusé une interview avec un chef de bande bien connu dans un documentaire sur la violence.

Une enquête sera menée

Le ministre de l'Information, Mohammed Lai, a déclaré aux journalistes que la commission nationale de radiodiffusion enquêtait pour savoir si les deux médias avaient enfreint la réglementation en matière de radiodiffusion.
"Je peux vous assurer qu'il y aura des conséquences", a ajouté le ministre. "Ils ne s'en tireront pas avec cette glorification du terrorisme et du banditisme au Nigeria", a-t-il lancé.
La BBC n'a pas réagi dans l'immédiat.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала