Un imam marocain menacé d’expulsion de France pour des propos haineux

Coran - Sputnik Afrique, 1920, 28.07.2022
Le prédicateur du Nord Hassan Iquioussen risque d’être expulsé du territoire français pour son discours "contraire aux principes de laïcité et d’égalité entre les femmes et les hommes", a annoncé le ministre français de l’Intérieur.
Très suivi sur les réseaux sociaux, l’imam marocain né en France, Hassan Iquioussen, va être expulsé de l’Hexagone à cause de "discours haineux" à l’encontre des valeurs républicaines, a annoncé le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin.
Dans un communiqué publié en réaction à cette annonce, le prédicateur du Nord, 57 ans, a contesté ces reproches.
"Depuis près de 40 ans, je m’attelle à la diffusion d’un islam authentique empreint d’amour et de tolérance. Dans mes interventions, j’ai toujours eu à cœur d’enseigner que le musulman français peut vivre pleinement sa foi dans le cadre des lois de la République", a assuré le religieux.
Il a souligné qu’il "faisait confiance en la justice" afin d’"annuler cette procédure d’expulsion".

Le Point évoque l’"antisémitisme" de l'imam

Pour sa part, Le Point indique avoir pu consulté le compte rendu de la réunion de la commission départementale d'expulsion. Selon ses informations, le préfet du Nord, qui s'est déplacé en personne pour plaider le dossier devant les magistrats, a insisté sur l'antisémitisme de l'imam.
Ses propos, tenus en 2004, 2005 et 2014, ciblaient "expressément les Juifs et non pas l'État d'Israël ou le sionisme". Hassan Iquioussen les décrivait comme "ingrats", "avares", vivant "entre eux dans des ghettos", a martelé le préfet.

Le Point constate également avoir pris connaissance d’une vidéo diffusée fin juillet par l’imam à des proches, dans laquelle Hassan Iquioussen nie tout antisémitisme, toute homophobie et tout penchant fondamentaliste.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала