Le Premier ministre espagnol appelle à abandonner la cravate pour économiser de l’énergie

CC0 / Pixabay/MatthiasSchild / Une cravate
Une cravate - Sputnik Afrique, 1920, 29.07.2022
En Espagne, le chef de l’exécutif a conseillé de ne plus porter la cravate pour réaliser des économies d’énergie. Une initiative moquée par l’opposition.
Les pays européens courent derrière la moindre économie d’énergie. Ce 29 juillet, le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a ainsi proposé de ne pas porter de cravate inutilement, pour moins souffrir de la chaleur et épargner la climatisation. Le dirigeant a lui-même donné l’exemple, se présentant sans cravate devant les journalistes.
"Je ne porte pas de cravate. Nous pouvons tous économiser en matière d’énergie. J'ai demandé aux ministres, aux fonctionnaires et au secteur privé de ne pas porter de cravates lorsque ce n’est pas nécessaire, de cette façon nous économiserons tous", a ainsi déclaré Pedro Sanchez en conférence de presse.
Un discours qui rappelle celui de l’ancien ministre de l’Industrie, Miguel Sebastian, qui s’était également rendu au parlement sans cravate en 2011, évoquant là aussi des économies de climatisation.

L’opposition pas convaincue

Le sacrifice insolite demandé par Pedro Sanchez a été mal accueilli par l’opposition. Cuca Gamarra, secrétaire générale du Parti populaire, a ainsi critiqué une initiative "frivole", appelant plutôt à s’intéresser au peuple espagnol, "celui qui ne porte pas de cravate" mais qui croule sous le poids de l’inflation.
Dans son intervention, le Premier ministre a par ailleurs annoncé des mesures pour tenter d’alléger la facture énergétique des ménages. Des propositions seront notamment portées à Bruxelles pour réformer le marché de l’électricité.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала