"Tension énergétique inédite": Véran dresse la liste des mesures pour faire face à la crise

© AP Photo / Goeffroy van der HasseltOlivier Véran, archives
Olivier Véran, archives  - Sputnik Afrique, 1920, 29.07.2022
La situation énergétique en France est d'une difficulté sans précédent, a admis le porte-parole du gouvernement. Il a néanmoins assuré que le pays ferait tout son possible pour réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.
Olivier Véran, porte-parole du gouvernement français, a dressé la liste des mesures que les autorités françaises envisagent de prendre pour faire face à la crise énergétique actuelle.

"La France fait face à une situation de tension énergétique inédite", a-t-il admis au cours d’un point de presse ce 29 juillet à la sortie du dernier Conseil des ministres avant les vacances d’été.

Afin de réduire la dépendance vis-à-vis du gaz russe, "le gouvernement active tous les leviers disponibles pour sécuriser les approvisionnements énergétiques".
L’ex-ministre de la Santé a cité quelques exemples de ces leviers: l’augmentation de la capacité des terminaux méthaniers, les travaux en cours au port de Havre, la diversification des approvisionnements en gaz et en pétrole et le "remplissage complet et accéléré" des capacités de stockage de gaz (à la hauteur de 85% vers la fin d’été). M.Véran a mentionné le programme de réparation des réacteurs nucléaires, alors qu’à l'heure actuelle, seuls 26 des 56 réacteurs nucléaires français sont opérationnels. Il a également mis en avant l’intention de booster les projets de production d’énergies renouvelables.
Dans un élan de sobriété énergétique, la France s’apprête à réduire sa consommation d’énergie de 10% d’ici à 2024, et de 40% d’ici à 2050.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала