La circulation des véhicules de région à région interdite au Sénégal pour les législatives

© Sputnik . Guéorgui ZelmaDakar, Sénégal
Dakar, Sénégal - Sputnik Afrique, 1920, 30.07.2022
Le ministère sénégalais de l'Intérieur a interdit la circulation des véhicules de région à région, du samedi 30 juillet à minuit au dimanche 31 juillet à minuit, et ce pour des raisons de sécurité en rapport avec les élections législatives prévues au Sénégal.
Cette interdiction ne concerne pas les présidents d'Institution de la République, les ministres et secrétaires d’État, les députés, les ambassadeurs, les magistrats et greffiers, les personnels des forces de défense et de sécurité et les personnels de santé, indique un Arrêt publié par le ministère.
Des autorisations spéciales de circuler peuvent être délivrées par le ministre de l’Intérieur et les gouverneurs de régions, précise le document.

Législatives sénégalaises

Quelque sept millions de Sénégalais, dont 300.000 vivant à l'étranger, se rendent demain dimanche aux urnes pour élire les 165 députés pour cinq ans à l'Assemblée nationale. Huit coalitions sont en lice pour ce scrutin qui se déroule dans 15.500 bureaux de vote et 7.000 lieux de vote de 8h00 à 18h00.
Il s'agit de la coalition Bokk Gis Gis/Liggey, la coalition Naataange Askan Wi, la coalition Alternative pour une assemblée de rupture, la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle), la coalition Buntu Bi, la coalition Les Serviteurs, la grande coalition Wallu Sénégal et la coalition Yewwi Askan Wi (YAW, opposition).
Les députés de l'Assemblée nationale sont élus selon un mode qui panache scrutin proportionnel avec des listes nationales pour 53 parlementaires, et scrutin majoritaire dans les départements pour 97 autres. La diaspora dispose de 15 députés.
Plusieurs organisations et institutions internationales ont envoyé des observateurs, à l'instar de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui en a déployé 40, dirigés par Kadré Désiré Ouédraogo, ancien président de la Commission de la CEDEAO, de mars 2012 à juin 2016, et ancien Premier ministre du Burkina Faso.
La secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, a aussi dépêché une mission électorale, conduite par l'ancien Premier ministre santoméen Patrice Emery Trovoada.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала