Le député ayant fait un salut nazi à l’Assemblée s’en sort en faisant un don à une association

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosAssemblée nationale
Assemblée nationale - Sputnik Afrique, 1920, 30.07.2022
Rémy Rebeyrotte, le députe qui s’était fait remarquer par un salut nazi à l’Assemblée nationale, s’en est tiré en faisant un don à une association. L’élu, qui a présenté ses excuses, a fait l’objet d’un rappel à l’ordre.
Le député Renaissance (ex-LREM) Rémy Rebeyrotte a mis fin à un drôle de feuilleton, en présentant ses excuses et en annonçant faire un don a une association, après avoir effectué un salut nazi dans l’hémicycle.
" J’ai décidé de faire un don de 1.000 euros à une association que je connais bien, que je soutiens par ailleurs et qui fait un travail remarquable pour l’entretien de la mémoire et le soutien aux familles, la FNDIRP (Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Partisans) ", a déclaré dans un communiqué l’élu de Saône-et-Loire.
Rémy Rebeyrotte a également présenté ses excuses à toutes les personnes qu’il aurait "sincèrement blessés […] et notamment aux familles de victimes de la barbarie nazie".

Simple rappel à l’ordre

Mi-juillet, le député de la majorité avait suscité l’indignation, en esquissant un salut nazi entre les murs du palais Bourbon. Il s’était justifié en déclarant rendre la pareille à "un grand gaillard du Rassemblement National (RN)", qui se serait lui-même levé pour faire un semblable salut hitlérien.
Aucune vidéo d’un tel salut par un membre du RN n’avait cependant être pu trouvée. Rémy Rebeyrotte s’en est finalement sorti avec un rappel à l’ordre de la présidente de l’Assemblée, Yaël Braun-Pivet (LREM). Soit la plus légère sanction prévue par l’institution.
Une indulgence dénoncée par le RN, qui a déploré une réaction insuffisante. Le parti a par ailleurs déposé plainte pour diffamation.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала