Les "pires" inondations de l'histoire pour l’État américain du Kentucky, au moins 25 morts - vidéos

© AFP 2022 LEANDRO LOZADAL’État américain du Kentucky ravagé par des inondations
L’État américain du Kentucky ravagé par des inondations  - Sputnik Afrique, 1920, 30.07.2022
Des pluies torrentielles se sont abattues sur le Kentucky, causant de graves dégâts et emportant la vie d’au moins 25 personnes. Des habitants ont été obligés de se réfugier sur le toit de leur maison en attendant les secours. Le bilan des inondations dévastatrices peut augmenter car des recherches sont en cours.
L’est de l’État américain du Kentucky a été frappé par des pluies torrentielles dans la nuit du 27 au 28 juillet, et elles n’avaient toujours pas cessé au 29 juillet, provoquant des inondations, relate le New York Times.
Certaines routes ont été transformées en rivières et l’eau accumulée a ravagé les maisons en forçant des habitants à se réfugier sur les toits ou à tenter de quitter les lieux en bateau.
Au moins 25 personnes sont mortes, dont au moins six enfants, à cause de ces inondations considérées comme les "pires" de l’histoire de l’État, et de nombreuses personnes étaient toujours portées disparues, selon le média.

Enfants emportés par les flots

Quatre frères et sœurs, âgés d'un an et demi à huit ans ont été emportés par les eaux, alors qu'ils s'étaient réfugiés au sommet d'un arbre avec leurs parents. Les corps de deux d'entre eux ont été retrouvés et deux restent disparus, d’après le journal local Lexington Herald Leader.
Les parents "avaient réussi à tenir leurs enfants pendant quelques heures mais une grosse vague est arrivée et les a emportés d'un seul coup", a raconté leur cousine Brittany Trejo au quotidien.
Les courants ont laissé des centaines de maisons sous l’eau et même emporté certaines facilement.
"Ce sont les pires inondations qui aient été jamais vues au Kentucky et elles arrivent après les pires tornades de l'histoire du Kentucky", a relevé le gouverneur Andy Beshear, cité par l’AFP.

Des recherches en cours

Le temps commence à s’éclaircir temporairement dans les régions frappées par la catastrophe, mais les sauveteurs sont toujours à la recherche de victimes.
Les autorités s'attendent ainsi à ce que leur nombre augmente.
Le Président Joe Biden a décrété l'état de "catastrophe naturelle" et débloqué des renforts fédéraux pour soutenir les zones affectées par "la tempête, les inondations, les glissements de terrain et les coulées de boue".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала