L’Occident instrumentalise la sécurité alimentaire mondiale pour ses intérêts, selon Lavrov

Blé - Sputnik Afrique, 1920, 30.07.2022
Le chef de la diplomatie russe et son homologue américain ont discuté le 29 juillet, lors d’un échange téléphonique, des détails de l'accord sur les céréales ukrainiennes. Selon M.Lavrov, les sanctions des États-Unis aggravent la situation alimentaire mondiale.
Au cours de leur conversation téléphonique le 29 juillet, Sergueï Lavrov et Antony Blinken ont abordé la question de la sécurité alimentaire mondiale.
En particulier, le chef de la diplomatie russe a informé son homologue des détails de l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes et produits agricoles et engrais russes par la mer Noire.
Selon un communiqué, le ministre russe a souligné qu’il était inacceptable que ce sujet soit utilisé par "l’Occident collectif" pour ses intérêts géopolitiques.
Le ministre russe a ainsi noté que les États-Unis n’avaient pas encore tenu leurs promesses de "fournir des exemptions appropriées" à leurs sanctions, qui compliquent l'approvisionnement en denrées alimentaires en provenance de Russie et, par conséquent, la situation mondiale en matière de sécurité alimentaire.

La signature de l’accord

Le 22 juillet, Kiev et Moscou ont signé à Istanbul deux accords séparés avec la Turquie et l’Onu sur l’exportation des céréales ukrainiennes.
Le premier document est un mémorandum impliquant les Nations unies dans la levée des restrictions sur les produits agricoles et les engrais russes.
Le second document précise les modalités d’exportation des céréales via la mer Noire à partir de trois ports ukrainiens.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала