"Nous continuons à empiéter, empiéter": une journaliste US dézingue l’Otan et Washington

© Sputnik . Vladimir TrefilovLes drapeaux de la Russie et de l'Otan
Les drapeaux de la Russie et de l'Otan - Sputnik Afrique, 1920, 30.07.2022
La journaliste Ann Coulter a jeté un pavé dans la mare en critiquant la position des Occidentaux dans le conflit ukrainien. Elle a également déploré que les États-Unis aient humilié la Russie pendant des années.
Les langues se délient aux États-Unis à propos du conflit en Ukraine. L’analyste politique Ann Coulter, proche des Républicains, a ainsi été très offensive sur Talk TV, critiquant l’engagement des Occidentaux aux côtés de Kiev.
"Je ne défends pas le Président russe, mais pourquoi les Américains et les Britanniques devraient-ils s'en soucier? Nous avons nos propres problèmes. L'Ukraine a toujours été une zone d'influence de l'Empire russe. Quant à l'Otan, l’Alliance ne sert à rien depuis l’effondrement de l’URSS, mais nous continuons à empiéter, empiéter, empiéter", a ainsi affirmé Ann Coulter.
Sur la chaîne britannique, la journaliste américaine a notamment souligné que le Royaume-Uni avait d’autres chats à fouetter et se débattait toujours avec les conséquences du Brexit.

La Russie longtemps humiliée

Ann Coulter a par ailleurs rappelé que la Russie avait essuyé de nombreuses humiliations ces dernières années de la part du camp occidental, notamment des États-Unis. Elle a cité en exemple le 11 septembre, expliquant que Vladimir Poutine avait été la première personne à appeler Washington lors des attentats. L’ancien Président George W.Bush n’avait alors pas daigné rappeler son homologue.
La condescendance de l’Occident vis-à-vis de la Russie, notamment dans les années qui ont suivi l’effondrement soviétique, a déjà été critiquée par de nombreux observateurs, d’Henri Kissinger à Hubert Védrine. Début juin, Emmanuel Macron avait lui-même appelé à ne pas répéter les erreurs du passé et à ne pas "humilier la Russie", afin de "bâtir un chemin de sortie par les voies diplomatiques", une fois le conflit achevé.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала