"Où va l’argent?": un colonel américain s’interroge sur le détournement d’aides à l’Ukraine

© AP Photo / Czarek SokolowskiDes troupes américaines débarquent du matériel en Pologne, en février 2022
Des troupes américaines débarquent du matériel en Pologne, en février 2022 - Sputnik Afrique, 1920, 31.07.2022
Les fonds alloués à l’Ukraine par les États-Unis ne vont pas directement à Kiev, mais reviennent dans les poches de Washington pour compenser les équipements envoyés en Europe, a affirmé un colonel américain. Les stocks d’armes ont en effet fondu comme neige au soleil.
Kiev ne voit pas la couleur de l’argent supposément envoyé par Washington, a affirmé le colonel américain Douglas McGregor, ancien conseiller du secrétaire à la Défense, dans un entretien à la chaîne YouTube Judging Freedom.
Le haut gradé a expliqué que le Pentagone récupérait en réalité ses propres fonds, pour pallier au manque d’équipements envoyés en Ukraine. Un schéma circulaire qui permet de reconstituer les stocks et qui profite surtout à l’industrie militaire.
"Nous ne devons pas perdre de vue l'argent. Tous ces milliards de dollars, où vont-ils? La plupart n'arrivent tout simplement pas en Ukraine. Des sommes énormes finissent au Pentagone, en compensation des transferts d'équipements et de ressources vers l’Europe. Cet argent est ensuite transféré à l’industrie militaire, aux fournisseurs, pour remplacer le matériel", a-t-il déclaré.
Douglas McGregor a qualifié ce stratagème de "cercle vicieux", confinant à "l’arnaque".

Stocks déplumés

Pour assumer leurs envois d’armement à l’Ukraine, les Etats-Unis ont dû allégrement piocher dans leurs stocks. Dès le mois de mai, des experts avaient alerté sur l’état des stocks de missiles antiaériens Javelin et Stinger. Après seulement deux mois de conflit, Washington a déjà livré 1.400 missiles de ce type à l’Ukraine, soit un quart de ses réserves.
L’envoi d’armes et de fonds à l’Ukraine constitue l’un des piliers de la stratégie occidentale dans ce conflit. En mai, Joe Biden avait même réactivé le "prêt-bail", dispositif emblématique de la Seconde Guerre mondiale, pour allouer des dizaines de milliers de dollars à Kiev.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала