Repéré il y a quelques jours près d’une plage dans le Var, un requin est mort

Aileron de requin - Sputnik Afrique, 1920, 31.07.2022
Un requin bleu, remarqué il y a quelques jours près d’une plage du Var, a été découvert mort le 30 juillet gisant sur le rivage. Un agent pathogène au niveau du cerveau ou un stress est en cause, selon les scientifiques.
Aperçu le 27 juillet près de la plage de l’Almanarre à Hyères, dans le Var, le requin bleu a été retrouvé mort le 30 juillet, selon un communiqué de la ville sur Twitter.
La source a précisé que l’accès à la plage de Port Hélène et à la digue donnant sur l’hôpital San Salvadour était désormais réouvert.
De plus, d’après la ville d’Hyères, les équipes du Groupe Phocéen d'Étude des Requins sont venues sur place pour effectuer des prélèvements et tenter de comprendre les raisons du décès de l'animal.
Cité par Nice-Matin, Nicolas Ziani, fondateur et responsable scientifique de ce groupe, a évoqué deux hypothèses pour expliquer sa mort: un agent pathogène au niveau du cerveau ou un trop plein de stress.

Des squales repérés

Le 27 juillet, à quelques heures d’intervalle, des requins bleus ont été remarqués à proximité de deux plages dans le Var. C’est une personne en paddle au large de la plage de Port Hélène qui a remarqué un aileron.
Un autre requin a été notifié un peu plus tard dans la journée, à proximité de Bornes-les-Mimosas, au large de la plage de Cabasson.
Même si le requin bleu n’est pas considéré comme une espèce dangereuse pour l’Homme, les accès à la plage avaient tout de même été fermés.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала