Cryptomonnaies: un influenceur aurait arnaqué pour 4 millions d’euros à des internautes

© AFP 2022 INA FASSBENDERUn bictoin
Un bictoin - Sputnik Afrique, 1920, 01.08.2022
Un Youtubeur est soupçonné d’avoir escroqué 300 personnes en leur proposant des conseils en matière de cryptomonnaies. Les escrocs continuent de prospérer dans le milieu, selon France Inter.
La spéculation autour des cryptomonnaies continue d’accoucher d’arnaques juteuses. Un Youtubeur connu sous le pseudonyme de Crypto Gouv est ainsi soupçonné d’avoir escroqué 4 millions d’euros en vendant ses conseils en investissement, rapporte France Inter.
Une quarantaine de plaintes ont été déposées à son encontre, mais l’arnaque a peut-être fait plus de 300 victimes. Fort d’une communauté de 4.000 personnes, le suspect a commencé à proposer à son public de créer des pools de liquidité, pour investir en commun sur des projets cryptos. Certains investisseurs ont versé une centaine d’euros, d’autres plusieurs milliers.
Le château de cartes s’est écroulé lorsque l’influenceur a annoncé qu’il déguerpissait avec les fonds. Dans un ultime tutoriel, il a même pris la peine d’expliquer les dessous de son arnaque, précisant qu’il risquait jusqu’à 5 ans de prison.
Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris et confiée aux gendarmes de la section de recherche de la capitale.

Les escrocs font florès

Malgré l’arrivée d’acteurs institutionnels et même d’États comme le Salvador ou la Centrafrique, le monde des cryptomonnaies continue d’entretenir une face sombre. Le crypto-krach du mois de juin ne semble pas avoir freiné les escroqueries, qui se multiplient au contraire.
"Il y a un public de masse qui s'intéresse à ces pratiques. Forcément, certaines personnes malintentionnées y voient une opportunité. Ce type d'arnaque est en augmentation", explique à France Inter Jérémy Asta-Vola, avocat au Barreau de Lyon.
L’une des arnaques les plus célèbres reste celle de la pseudo cryptomonnaie OneCoin. Véritable pyramide de Ponzi, elle a avait permis de siphonner près de 3,5 milliards d’euros entre 2014 et 2019.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала