L’Ukraine retire ses Casques bleus du Kosovo

© Sputnik . Alexey WitwizkiPristina, Kosovo
Pristina, Kosovo - Sputnik Afrique, 1920, 03.08.2022
L’Ukraine a pris la décision de retirer ses soldats engagés au Kosovo sous l’égide de la KFOR. Une décision qui intervient alors que la région connaît un regain de tensions.
Il n’y aura plus de Casques bleus ukrainiens au Kosovo. RBC Ukraine a annoncé le 3 août que le commandement des forces conjointes de l’armée ukrainienne avait pris la décision de retirer ses soldats de la région.
"L'Ukraine rappelle ses citoyens du Kosovo qui ont participé à la mission de maintien de la paix. Nous parlons de la KFOR (Force internationale de maintien de la paix au Kosovo sous la direction de l'OTAN)", fait savoir le média.
Le contingent qui se trouve sur place est composé de 40 militaires. Le média rapporte que cette décision est liée au décret présidentiel du 7 mars 2022 relatif au rappel du contingent et du personnel qui participent aux missions internationales de maintien de la paix et de la sécurité.
Le commandement militaire ukrainien a fait savoir que des mesures sont actuellement prises afin de rapatrier les personnes concernées en Ukraine. Il a fait savoir au média que cette mesure est temporaire.

Regain de tensions

Précédemment, Pristina a pris la décision de modifier sa politique frontalière à l’égard des Serbes. Ainsi, toute personne entrant au Kosovo avec une carte d’identité serbe devrait la remplacer par un document temporaire pendant son séjour dans le pays.
Ces nouvelles mesures qui devaient entrer en vigueur le 1er août ont mis le feu aux poudres. Suite aux incidents survenus le 31 juillet, le gouvernement kosovar a pris la décision de reporter d’un mois l’entrée en vigueur de la nouvelle législation.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала