Libération de soldats ivoiriens détenus au Mali: "ce sera peut-être long", selon Abidjan

© Sputnik . Alexey Vitvitsky / Aller dans la banque de photosLe siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève
Le siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève - Sputnik Afrique, 1920, 03.08.2022
Le processus en vue d'obtenir la libération de 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako depuis trois semaines "sera peut-être long", a reconnu mercredi à Abidjan le porte-parole du gouvernement ivoirien.
"La Côte d'Ivoire a privilégié le dialogue" pour obtenir leur libération et "les discussions sont en cours", a rappelé le porte-parole, Amadou Coulibaly, à l'issue du Conseil des ministres.
"Tout est mis en oeuvre pour que nos soldats rejoignent leurs familles", a-t-il affirmé, ajoutant: "Ce sera peut-être long, mais il faut faire confiance à l'Etat et un dénouement heureux sera obtenu".
La Côte d'Ivoire juge que ses 49 militaires ont été "injustement" arrêtés le 10 juillet à l'aéroport de Bamako, accusés par les militaires maliens au pouvoir d'être des "mercenaires" cherchant à déstabiliser leur pays.
Selon Abidjan, la présence de ses soldats, dans le cadre d'opérations de soutien logistique à la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), était "bien connue des autorités maliennes".
La Minusma a cependant reconnu "des dysfonctionnements" concernant la mission de ces soldats ivoiriens.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала