Moscou invite la diplomate norvégienne qui "déteste les Russes" à plier bagage

© Sputnik . Sergueï Gouneïev / Aller dans la banque de photosMinistère russe des Affaires étrangères
Ministère russe des Affaires étrangères  - Sputnik Afrique, 1920, 04.08.2022
La consule norvégienne à Mourmansk Elisabeth Ellingsen, qui s’est permis début juillet des propos haineux à l’encontre des employés d’un hôtel local, devra quitter le pays, car sa présence sur son territoire est "impossible", a fait savoir la diplomatie russe.
L’accusant de "russophobie", le ministère russe des Affaires étrangères a réclamé le départ d’Elisabeth Ellingsen, qui occupe le poste de consule pour les questions administratives au consulat général de Norvège à Mourmansk.
Mécontente des services d’hôtellerie, la femme a lancé le 6 juillet à des employés d’un hôtel de cette ville du nord-ouest du pays qu’elle "déteste les Russes". À cette occasion, la diplomatie russe a convoqué jeudi 4 août l’ambassadeur norvégien en Russie Rune Reseland pour lui annoncer que la présence de Mme Ellingsen "sur le territoire russe est impossible".

Les excuses norvégiennes

De son côté, Oslo a confirmé à l’AFP que le visa de Mme Ellingsen lui avait été retiré et que la consule ne se trouvait pas en Russie à l'heure actuelle.
"Lors de la réunion, l'ambassadeur a réitéré les excuses" d'Oslo, soulignant que "les mots utilisés par la collaboratrice ne reflètent pas la politique norvégienne et les points de vue norvégiens à l'égard de la Russie et des Russes", a déclaré la porte-parole de la diplomatie norvégienne, Guri Solberg, citée par l’agence.

Des propos russophobes

Publiée fin juillet, la vidéo a été prise par la caméra de surveillance de l’hôtel le 6 juillet, quelques jours avant le départ de diplomates norvégiens de Mourmansk suite à la décision annoncée en juin par la Norvège de fermer provisoirement son consulat général dans cette ville à partir du 1er juillet.
Sur la séquence, la femme exprimait son indignation concernant la qualité du nettoyage de la chambre qui lui a été proposée. "Je suis habituée aux chambres propres, je suis Scandinave. Pas comme une femme russe qui nettoie n’importe comment", avait-elle alors lancé.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала