Actualités
URL courte
Par
2200
S'abonner

L’ambassadeur de Russie en France a accueilli un groupe de vétérans et de volontaires français et russes lors d’une cérémonie de remise des médailles commémorant le «75e anniversaire de la victoire dans la Seconde Guerre mondiale»

Le Président russe a déclaré 2020 année de la mémoire et de la gloire en Russie, en l’honneur du 75e anniversaire de la victoire dans la Grande Guerre patriotique et a institué par décret une médaille «75 ans de victoire». Cette médaille est décernée à tous les participants et vétérans de la guerre.

​Alexeï Mechkov, ambassadeur de Russie à Paris, a remis cette médaille commémorative à Nelly Goubko et Inga Glouchko, deux enfants de la guerre qui vivaient à l’époque à Leningrad, et qui sont maintenant installés en France.

«Il est très symbolique que notre cérémonie ait lieu aujourd’hui: nous sommes à la veille du grand défilé de la victoire sur la Place Rouge. Demain, à l’occasion du 75e anniversaire de ce défilé historique, nos armées, chars, avions et anciens combattants passeront par les rues de Moscou», a déclaré l’Ambassadeur russe.

On compte plus de 30.000 citoyens soviétiques –russes, ukrainiens, biélorusses, tatares, géorgiens, kazakh– qui ont combattu en France. Ces derniers jours, la France a accueilli plusieurs événements liés à l’anniversaire de la victoire soviétique dans la Grande Guerre patriotique de 1941-1945, comme les Russes désignent la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, samedi 20 juin, une cérémonie s’est-elle tenue en l’honneur de l’escadrille Normandie-Niémen. Lundi 22 juin, des diplomates de la Fédération de Russie, de Serbie et de plusieurs pays de la CEI ont déposé des fleurs à la nécropole soviétique de la ville de Noyer-Saint-Martin.

«Pour nous, tous les événements associés à cette grande guerre sont dans nos cœurs. Ils sont aussi dans les cœurs des dirigeants du pays, qui ont décidé de vous décerner […] cette médaille, qui sera l’une des plus chères pour vous», a conclu Alexeï Mechkov.

Lire aussi:

Interpellé à 249 km/h sur l'autoroute, il explique être prêt à tout pour respecter le couvre-feu
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
Alexeï Mechkov, vétéran, Paris, Grande guerre patriotique (1941-1945), Seconde Guerre mondiale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook