Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Première mondiale d'un film de Sokourov sur Rostropovitch et Vichnevskaïa à Locarno

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La première mondiale du nouveau film d'Alexandre Sokourov "Elégie de la vie. Rostropovitch. Vichnevskaïa" aura lieu lors du 59e Festival international du film de Locarno (Suisse).

    La première mondiale du nouveau film d'Alexandre Sokourov "Elégie de la vie. Rostropovitch. Vichnevskaïa" aura lieu lors du 59e Festival international du film de Locarno (Suisse).

    "Locarno a été mon premier festival étranger, et c'est donc sans doute le plus important pour moi. J'y ai présenté "La Voix solitaire de l'homme", a confié le réalisateur à RIA Novosti.

    Locarno est le plus grand espace festivalier en Europe, il a déjà porté bonheur au cinéma russe, a indiqué le producteur du film, Dimitri Komkov, en espérant que son film serait couronné de succès.

    Le célèbre violoncelliste, dernier "classique" de la musique, et la légende de l'opéra mondial ont pour la première fois accepté que l'histoire de leur vie et de leur oeuvre soit portée à l'écran.

    Le film contient des interviews exclusives, des répétitions de l'opéra "Guerre et Paix" au Bolchoï, une première à l'Opéra de Vienne, des réceptions données dans les résidences de Saint-Pétersbourg, la célébration du cinquantenaire du mariage du couple à l'hôtel "Metropol" de Moscou en présence de monarques et de présidents rendant hommage aux maîtres et, bien entendu, beaucoup de musique.

    Les prises de vues ont commencé en avril 2005 à Moscou. Mstislav Rostropovitch a donné une master classe dans la Petite Salle du Conservatoire. Cet événement a marqué le début du travail sur le documentaire consacré à Mstislav Rostropovitch et Galina Vichnevskaia.

    Les prises de vues ont eu lieu dans la maison de Mstislav Rostropovitch et Galina Vichnevskaia à Saint-Pétersbourg, à Moscou et à Vienne. De nombreuses photos des archives de la famille seront également présentées dans le film.

     

    Lire aussi:

    À Moscou, les spectateurs russes conquis par le film sur l’Opéra de Paris
    «Faute d’amour» et d’autres nouveaux films russes à découvrir absolument
    «Leto»: liberté, égalité, fraternité du rock russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik