Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    La coopération russo-algérienne constitue un facteur important dans la garantie de la sécurité énergétique mondiale

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie et l’Algérie entendent élever le niveau de la coopération énergétique.

    La Russie et l’Algérie entendent élever le niveau de la coopération énergétique. Pendant la visite de 4 jours en Algérie du ministre russe de l’industrie et de l’énergie Victor Khristenko il est prévu de donner le départ aux grands projets conjoints dans le domaine du pétrole et du gaz. Selon notre observateur Constantine Garibov, leur mise en oeuvre constituera un facteur important dans la garantie de la sécurité énergétique mondiale.
    Le consortium russe « Gazprom » et la corporation publique algérienne sont les principaux fournisseurs de gaz naturel en Europe. Ils ont formulé en août 2006 l’intention d’extraire, de transformer et de vendre conjointement le gaz et le pétrole dans les pays tiers. Les parties doivent annoncer dans le cadre de la visite du ministre russe et aux pourparlers entre les représentants des compagnies les démarches concrètes dans ce sens.
    La coopération des consortiums du pétrole et du gaz russes et algériens a rendu initialement l’UE perplexe. Cependant, Moscou et Alger ont su, semble-t-il, persuader Bruxelles que les projets conjoints n’étaient pas un chantage de l’Europe et ne mettaient pas en cause sa sécurité énergétique. Au micro l’adjoint au président de Russie Igor Chouvalov :
    Qui que ne fournisse les matières premières énergétiques au marché européen et autres, il existe actuellement un principe politique ambitieux pour la Russie. Nous voulons être un partenaire énergétique fiable de l’Europe et des pays du G8, a souligné Igor Chouvalov.
    Le consortium russe « Gazprom » sera dans les deux années à venir le principal actionnaire de la 2ème usine au monde de liquéfaction du gaz dans l’Extrême-Orient russe, la plus grande en Asie.
    Il fournira les premiers produits en 2009 et ce gaz figure déjà dans les contrats à long terme avec le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis. La corporation algérienne du pétrole et du gaz des plus grandes en Afrique et la 12ème dans la notation mondiale contrôle le complexe le plus important au monde de liquéfaction du gaz. Elle projette d’étendre la coopération avec la société « Gazprom » et a invité les partenaires russes à visiter le complexe.

    Lire aussi:

    Contrairement à ce qu’elle affirme, l’UE achète de plus en plus de gaz à la Russie
    La Chine souhaite importer plus de gaz russe
    Gaz russe: quels avantages pour l’Europe?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik