Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    La politique de la Pologne entre en contradiction avec les intérêts de l’UE

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Les politiciens et les diplomates déploient en prévision du sommet Russie-UE en mai les efforts

    Les politiciens et les diplomates déploient en prévision du sommet Russie-UE en mai les efforts énergiques en vue de régler le problème « de la viande polonaise ». Il faudrait adopter au sommet la décision concernant le début des pourparlers sur un accord-cadre entre l’Europe et la Russie dans lequel une grande attention sera accordée au partenariat énergétique.
    La Russie a introduit en novembre 2005 l’embargo provisoire sur les livraisons de viande en provenance de la Pologne ayant supposé que les entreprises polonaises aient réexporté ces produits des pays tiers n’ayant pas observé les normes vétérinaires. La Pologne a opposé en réponse son veto aux pourparlers sur un nouvel accord russo-européen. Les observateurs ont eu, il est vrai, la semaine dernière l’impression que la direction de l’UE ait su persuader la Pologne à ne pas nuire à l’Europe intégrée car le blocus des pourparlers porte un préjudice sérieux aux consommateurs européens. Cependant, tout porte à croire que les parties n’ont pas su trouver un compromis. Le président polonais Kacsinski a déclaré que la position de la Pologne concernant le veto demeurait invariable. Au micro le politologue russe Alexandre Pikaev :
    L’UE ne voudrait pas, semble-t-il, compliquer les relations avec la Russie surtout en période où son soutien Russie dans le règlement de plusieurs conflits est nécessaire. Une forte pression est exercée sur la Pologne pour qu’elle change d’attitude. Les pays créanciers européens sont mécontents de la position pro-américaine de la Pologne entravant la sécurité en Europe. Cela concerne avant tout son consentement au déploiement du système ABM américain qui pourrait saper la sécurité européenne.
    L’Europe ressentira, peut-être, pendant longtemps le problème de la viande polonaise. La position de la Pologne est improductive. Ce pays lance un défi à la politique et aux intérêts de l’UE. La Russie a toujours estimé que c’était une question purement technique plutôt que politique. La Pologne est membre de l’UE et si elle n’observe pas les standards européens, c’est à Bruxelles et non pas à Moscou de se débrouiller en la matière.

    Lire aussi:

    La Pologne bientôt privée de droit de vote au Conseil de l’UE?
    Comment Varsovie veut faire chanter Berlin avec les réparations de guerre
    L'élargissement de l'UE de 2004, une erreur?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik