Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    MOSCOU REDEMANDE DE PRIVER BEREZOVSKI DE SON STATUT DE REFUGIE

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Le Parquet Général de Russie a adressé à Londres une demande officielle de priver Boris Berezovski, homme d’affaires russe évadé, de son statut de refugié politique.

    Le Parquet Général de Russie a adressé à Londres une demande officielle de priver Boris Berezovski, homme d’affaires russe évadé, de son statut de refugié politique.
    Vendredi dernier, une nouvelle accusation a été formulée à l’égard de Berezovski : « Préparation à un coup d’état ». L’oligarque avait dit dans une interview au journal britannique « Guardian » qu’il finançait ses partisans qui préparent un coup d’état en Russie. Au moins quatre affaires pénales sont ouvertes contre Berezovski en Russie. Conformément à la Convention européenne de 1957, le Parquet Général de Russie exige de le mettre en prison et de l'extrader en Russie. La partie russe a l’intention de demander d’interroger Berezovski dans le cadre de la nouvelle accusation. Il y a plus de motifs pour son extradition, car l’oligarque transgresse les lois, même celles de la législation britannique. Une question se pose : pourquoi Berezovski veut-il aggraver la situation autour de sa personne ? Certains experts trouvent qu’il le fait pour rétablir ses positions vacillantes en Russie et à l’Occident. L’ancien vice-ministre de l’Intérieur de Russie Igor Zoubov prend la parole :
    Cet homme est exclu depuis longtemps de la vie économique, politique et autre en Russie. Il est incapable de reproduire ses richesses mais il veut le faire. Il veut avoir beaucoup d’argent, influer sur la politique, être reconnu et important en Russie aussi bien qu’à l’étranger. Aujourd’hui, Berezovski fait des démarches fébriles pour sa réhabilitation politique à l’Occident car la Russie entreprend des efforts énergiques pour son extradition. Voilà pourquoi il doit être au centre de l’attention générale.
    La presse britannique annonce que la situation devient désagréable pour Boris Berezovski qui réside à Londres. Scotland Yard a lancé une enquête au sujet de l’interview de l’homme d’affaire au journal « Guardian » pour voir si celui-ci correspond au statut de refugié politique. Le département antiterroriste de la police britannique fait une enquête sur les actions de Berezovski. Scotland Yard présentera ses conclusions au ministre de l’Intérieur de Grande-Bretagne qui pourra ensuite envoyer le dossier de Berezovski au tribunal.
    A son tour, le MAE britannique a déjà prévenu Berezovski pour la deuxième fois. Vendredi, le porte-parole de Foreign Office a déclaré que Berezovski risquait de perdre son statut de réfugié au cas où il poursuivait ses appels au coup d’état violent en Russie.

    Lire aussi:

    Attentats de Londres: les terroristes passent à un nouveau mode opératoire
    Londres ne veut pas d'une nouvelle guerre froide
    Boris Johnson se rendra en visite à Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik