Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    DES NEGOCIATIONS SERIEUSES ATTENDENT BILL GATES A MOSCOU

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le secrétaire américain à la Défense Bill Gates, qui arrivera la semaine prochaine à Moscou , mènera des négociations avec certaines personnalités de haut rang.

    Le secrétaire américain à la Défense Bill Gates, qui arrivera la semaine prochaine à Moscou , mènera des négociations avec certaines personnalités de haut rang.
    Les entretiens porteront certainement sur les projets du déploiement des éléments du bouclier antimissile américain en Pologne et en République Tchèque, écrit notre observateur politique Edouard Sorokine. La Russie s’oppose énergiquement à ce projet des Etats-Unis, qui risque de rompre l’équilibre stratégique sur le continent et de déclencher une nouvelle course aux armements. Moscou estime que cela ne devrait avoir lieu – aussi est-il nécessaire d’ouvrir des consultations concrètes et circonstanciées dans un esprit de confiance réciproque et de prise en compte des intérêts des parties.
    De nombreux hommes politiques européens abondent dans le même sens. Le Haut commissaire de l’UE pour la politique étrangère et a sécurité Javier Solana a invité la Pologne et la République Tchèque à prendre leur temps avant de répondre à la proposition américaine. D’après lui, cela demande un examen dans le cadre de l’OTAN et de l’UE, le risque d’aggravation des rapports avec la Russie étant trop grand. Cet avis est aussi celui du ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, très critique envers les projets du déploiement des systèmes antimissile américains en Europe. Il a invité les Etats-Unis à ouvrir des négociations sur ce problème avec toutes les parties concernées, dont la Russie.
    Il n’est pas exclu que les négociations du secrétaire américain à la Défense Robert Gates à Moscou portent aussi sur d’autres problèmes. Rappelons qu’une déclaration relativement récente du chef du Pentagone a rendu Moscou perplexe. Gates a déclaré en février que les Etats-Unis avaient besoin de toute la panoplie de moyens militaires – des forces terrestres, capables de faire la guerre par grandes armées, et aussi des unités mobiles à destination spéciale, qui seraient en mesure de combattre la menace du terrorisme, car personne ne sait ce qui se produira en Russie, en Chine, en Corée du Nord et en Iran. Le Ministère russe des affaires étrangères avait alors demandé aux Américains des explications à ce sujet.
    Moscou souhaite un dialogue franc avec Washington, sans dramatiser les divergences existantes, qui sont souvent purement subjectives, dues à la différence d’intérêts, qui ne sont pas toujours concordants. . Il s’agit en fait de constater les réalités. Aussi ne convient-il pas d’escamoter les problèmes ou d’en ignorer l’existence, mais d’exposer ouvertement des vues et des intérêts, afin de trouver des compromis, sans attiser des tensions, ni exercer des pressions.

    Lire aussi:

    Le bouclier antimissile US provoque une nouvelle course aux armements
    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    L’armée US revient en République tchèque
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik