Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’OPPOSITION UKRAINIENNE PROVOQUE UNE AGGRAVATION DE LA SITUATION

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    A Kiev, où la confrontation entre les partisans de l’opposition ukrainienne et ceux de la coalition gouvernementale s’accentue, on se prépare à de possibles provocations.

    A Kiev, où la confrontation entre les partisans de l’opposition ukrainienne et ceux de la coalition gouvernementale s’accentue, on se prépare à de possibles provocations.
    Des mesures de précaution sont prises afin de contrer les actions de l’opposition ukrainienne, qui provoque manifestement une aggravation de la situation dans le pays. Comme il y a plus de deux ans, l’opposition ukrainienne mobilise ses militants. D’après Ioulia Timochenko, l’une des figures de l’opposition, ils vont rester à maïdan (place) « tant que les législatives anticipées n’auront commencé ». Elle a réitéré que l’opposition n’accepterait pas le verdict de la Cour Constitutionnelle, examinant la légalité du décret du président Viktor Iouchtchenko sur la dissolution du parlement et des élections législatives anticipées. Les partisans et les adversaires de la dissolution du parlement tiennent depuis plusieurs jours un meeting devant le siège de la Cour.
    Entre temps les organes de maintien de l’ordre constatent l’arrivée à Kiev de 255 bus et de 4 trains avec des participants à des actions. Au nombre des arrivants peuvent se trouver plusieurs milliers de jeunes gens recrutés par l’opposition en vue de déstabiliser la situation, a informé Vladimir Sivkovitch, député du Parti des régions au parlement.
    Certaines personnes – des enquêteurs s’en occupent déjà – ont obtenu d’importantes sommes ( environ un million de $) pour aller dans les régions de l’est et en se donnant pour des envoyés du Parti des régions, enrôler des jeunes dans le but de réaliser diverses provocations à Kiev. Une telle information est vérifiée par les organes judiciaires.
    D’autres nouvelles font état de la préparation par l’opposition d’une demande au nom du président Iouchtchenko de « prendre des mesures dures ». Autrement dit, on pousse le chef de l’Etat à une solution musclée de la crise politique dans le pays.
    Le gouvernement fait tout pour prévenir des provocations et des affrontements. Le Cabinet des ministres s’est réuni d’urgence ce matin avec des responsables des organes de sécurité. Le ministère de l’Intérieur renforce le dispositif pour assurer le maintien de l’ordre public. La police a reçu l’instruction d’installer des barrages dans des endroits en puissance vulnérables des rues, de couper la circulation près des places au centre de la capitale, de fouiller des personnes suspects.

    Lire aussi:

    Manif non-autorisée: exprimer son opinion «ne crée aucun danger», les provocations si
    Les autorités régionales ukrainiennes appellent à la destitution de Porochenko
    Syrie: les positions des djihadistes et de l'opposition démêlées?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik