Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE EST PERSUADEE QU’IL N’Y AURAIT PAS DE NOUVELLE GUERRE FROIDE

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    La Russie ne voit pas de risque de nouvelle guerre froide contre les Etats-Unis et n’y entrera

    La Russie ne voit pas de risque de nouvelle guerre froide contre les Etats-Unis et n’y entrera en aucune circonstance, a déclaré le premier vice-premier ministre Sergueï Ivanov dans une interview au journal britannique « Financial Times ».
    J’ai remarqué, écrit notre observateur politique Victor Enikéev, que des déclarations semblables à ce sujet avaient été faites au cours de ces derniers jours par plusieurs représentants russes de haut rang. Ainsi, le vice-ministre des affaires étrangères Alexandre Iakovenko a déclaré le 12 avril à l’Agence Interfax qu’il n’était pas de l’avis de ceux qui considèrent que les rapports entre Moscou et Washington traversent une crise et qu’il ne voyait aucune tendance à leur détérioration. Il a également jugé opportun de rappeler l’idée maîtresse du discours prononcé par le président russe Vladimir Poutine à Munich, qui consiste à cerner les problèmes qui se posent devant le monde et à essayer de les résoudre d’un commun effort. Se prononçant le 17 avril sur la situation internationale contemporaine, le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Igor Ivanov a exprimé la certitude que malgré les problèmes qui existent les relations russo-américaines ont — sur un long terme -un bon avenir . Nos pays n’ont pas de divergences stratégiques, ils coopèrent fructueusement dans la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive, dans la solution des conflits régionaux et dans plusieurs autres domaines.
    Toutes ces déclarations, y compris celle du vice premier-ministre Serguei Ivanov au « Financial Times », montrent clairement que Moscou n’a pas l’intention de reproduire les erreurs du passé et de favoriser une deuxième édition de la guerre froide. Malgré toutes les questions litigieuses, il n’existe aucune raison fondamentale pour qu’ elle apparaisse. La Russie est un Etat démocratique, qui n’a pas de divergences idéologiques avec les Etats-Unis, ni avec d’autres pays. Elle ne brigue pas la suprématie militaire et n’a pas l’intention de participer à la course aux armements. La Russie et les Etats-Unis n’ont pas non plus de prétentions territoriales réciproques. Par contre, ils sont des alliés et des partenaires dans la solution de plusieurs problèmes graves de la vie internationale. C’est de ces deux pays que dépend dans une grande mesure la sauvegarde de la sécurité et de la stabilité globale. Les assises de confiance et de coopération mutuelle, jetées au cours de ces 15 dernières années, permettent à Moscou et à Washington de discuter des problèmes les plus complexes avec franchise et dans un esprit d’ouverture.

    Lire aussi:

    Poutine: les pires relations entre Moscou et Washington depuis la guerre froide
    La Russie et les USA intéressés à trouver une solution politique de la crise syrienne
    «Un redémarrage USA-Russie n'est pas souhaitable»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik