Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    La Russie et les Etats-Unis examineront les problèmes relatifs au système ABM en Europe de l’Est

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le secrétaire américain à la défense Robert Geits se rendra lundi 23 avril en visite à Moscou. La Russie et les Etats-Unis poursuivront leurs entretiens et discussions sur le déploiement du système ABM en Europe de l’Est.

    Le secrétaire américain à la défense Robert Geits se rendra lundi 23 avril en visite à Moscou. La Russie et les Etats-Unis poursuivront leurs entretiens et discussions sur le déploiement du système ABM en Europe de l’Est.
    La discussion sur les bases américaines en Europe a focalisé jeudi dernier l’attention des délégués à la séance du Conseil Russie-OTAN à Bruxelles, écrit Anatoli Potapov. Le représentant permanent russe à l’OTAN Constantine Totski a indiqué que les Etats-Unis avaient jusqu’à récemment informé la Russie et leurs partenaires au sein de l’alliance de leurs projets sans prendre en considération leurs opinions. Ceci étant, les projets américains troubleront, de l’avis des politiciens et des responsables militaires russes, l’équilibre stratégique des forces et pourront modifier le climat politique en Europe et dans le monde. La délégation russe a réaffirmé à Bruxelles que les pays dits voyous n’avaient pas de missiles qui pourraient menacer l’Europe, d’autant plus les Etats-Unis. La Russie est convaincue que les projets américains mettent en cause sa sécurité. Le secrétaire général de l’OTAN Jaap de Hopp Scheffer a déclaré à l’issue de la séance que les positions de la Russie et des Etats-Unis divergeaient. L’expert du Conseil russe de la politique extérieure Dmitri Souslov se montre sceptique en ce qui concerne l’efficacité du dialogue :

    Le dialogue avec la Russie au niveau bilatéral ou dans le cadre du Conseil Russie-OTAN ne s’avérera pas payant, estime Dmitri Souslov. La décision est déjà adoptée unilatéralement à Washington sans les consultations avec l’OTAN et l’UE sur le territoire desquels sera déployée cette infrastructure militaire. Le déploiement des ABM américains en Europe porte un préjudice politique et militaire sérieux à la Russie. Les Etats-Unis rompent l’équilibre stratégique des forces, a dit pour conclure Dmitri Souslov.
    Il convient de noter que le vice-secrétaire américain à la défense Eric Edelman a déclaré à la séance du Conseil de l’OTAN à Bruxelles que Washington poursuivrait la mise en oeuvre de ses projets malgré la préoccupation et l’opposition de Moscou. La prochaine visite du secrétaire américain à la défense Robert Geits à Moscou confirme que la Russie est prête à examiner une fois de plus les arguments américains à ce sujet. Il est décidé de convoquer une séance du Conseil Russie-OTAN sur le problèmes des ABM en Europe. La prochaine réunion de l’OTAN au niveau des ministres des AE se tiendra les 26-27 avril à Oslo.

    Lire aussi:

    L’Otan augmente sa présence dans les zones européennes où ils ont promis de ne le faire
    L'Otan «ne veut pas une confrontation» avec Moscou mais augmente ses dépenses militaires
    Russie-Otan: trop tôt pour le «business as usual», mais le dialogue se poursuit
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik