Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    MORT DU PREMIER PRESIDENT DE RUSSIE BORIS ELTSINE

    Actualités
    URL courte
    0 210

    Le premier président de Russie Boris Eltsine décéda subitement lundi d’un arrêt cardiaque à l’âge de 76 ans. C’ est sans doute un triste événement pour la Russie , plus de 2O ans de son histoire contemporaine étant associés à son nom.

    Le premier président de Russie Boris Eltsine décéda subitement lundi d’un arrêt cardiaque à l’âge de 76 ans.
    C’ est sans doute un triste événement pour la Russie , plus de 2O ans de son histoire contemporaine étant associés à son nom. Il devint populaire pour sa lutte contre les privilèges des bonzes du parti et en défense de la glasnost , quand il dirigeait l’organisation du parti de la ville de Moscou.
    En 1987 Eltsine fut destitué de ses postes pour ne revenir dans la grande politique qu’en mars 1989. Ayant alors totalisé plus de 8O% des suffrages aux premières élections démocratiques dans l’histoire du pays, il devint député du peuple de l’URSS. Elu en 199O président du Soviet Suprême de Russie, il déclara qu’il quittait le PCUS. Le 12 juin 1991, Eltsine fut élu au suffrage universel premier président de Fédération de Russie, et quelques mois plus tard il signa le décret suspendant l’activité du parti communiste républicain. Le monde entier associait alors à son nom le passage du pays au marché, à la démocratie et à la liberté.
    Sa démission anticipée du poste de chef de l’Etat et la remise de ses pouvoirs à Vladimir Poutine fut sa dernière démarche et un geste inattendu dans la grande politique. Il le déclara à la veille de l’an 2OOO. Voici ce qu’en dit l’ex président du Conseil de la Fédération Vladimir Choumeiko.
    C’était un grand, un véritable homme politique du XXe siècle, un homme courageux et ferme. Quoi qu’on en dise aujourd’hui, la Russie est sortie de crises, elle se développe. On se souviendra toujours de lui comme d’un politique qui a créé une Russie moderne.
    Comme tout homme politique, Eltsine était aimé par les uns et détesté par d’autres. Aimé pour l’esprit de la liberté qu’il avait allumé dans les cœurs des Russes. Détesté pour avoir détruit l’Union Soviétique, en signant en 1991 l’Accord sur la Communauté des Etats Indépendants. Mais il est évident à tout homme de bon sens que par ses actions énergiques Eltsine a conjuré une guerre civile sur les décombres du grand empire, qui s’est effondré à cause de son inefficacité.

    Lire aussi:

    Retour sur les «grandes premières» au sommet entre Washington et Moscou
    À qui profite la russophobie? La réponse du Washington Times
    Who is Mr. Putin: retour sur 17 ans de politique du dirigeant russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik