Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Le Jour de la mémoire des victime du génocide des Arméniens

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Les Arméniens du monde entier célèbrent le 24 avril le Jour de la mémoire des victimes du génocide.

    Les Arméniens du monde entier célèbrent le 24 avril le Jour de la mémoire des victimes du génocide. L’extermination et la déportation du peuple arménien a été engagée ce jour en 1915 en Turquie ayant combattu du côté de l’Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.
    22 millions 100 mille Arméniens ont habité au début du 20ème siècle dans l’Empire turc. Le voisinage avec les chrétiens s’inscrivait mal dans l’idéologie du panturkisme. Les échecs de la Turquie sur le front russo-turque ont poussé les autorités à accuser les Arméniens de soutien de la Russie. C’est en ce moment qu’ont commencé les pogromes. L’intelligentsia, les chercheurs et les ecclésiastiques sont tombés avant les autres victimes du génocide. Les femmes et les enfants n’ont pas été non plus épargnés. Près de 1,5 millions d’Arméniens turcs ont été exterminés et le reste – dispersés dans le monde.
    Le génocide des Arméniens dans l’Empire turc au début du 20ème siècle a constitué un avertissement sérieux pour l’humanité, estime l’historien russe Mikhaïl Alexandrov.

    La position passive de la communauté mondiale face à la politique barbare, tel est contenu de cet enseignement. On pourrait éviter le génocide des Arméniens s’il n’y avait pas d’indifférence et de passivité ni d’intrigues de certains pays, notamment de la Grande-Bretagne et de France. Ces pays s’opposaient au renforcement du rôle de la Russie en Turquie. La communauté mondiale a adopté au 19ème siècle les décisions concrètes en vue d’élever le statut des Arméniens en Turquie et de les protéger contre la violence et les persécutions de la part du gouvernement turc. Ceci étant, rien n’a été fait. D’où le génocide. Aujourd’hui l’Occident poursuit une politique non moins hypocrite. Les tendances fascistes se manifestent dans les pays Baltes. Les droits des minorités nationales des Abkhazs et des Ossètes sont violés en Géorgie avec la tolérance des autorités. L’Occident ferme les yeux sur le bannissement des Serbes du Kosovo où les Albanais poursuivent les purges ethniques. Il ne faut pas l’oublier car l’encouragement de l’oppression nationale a débouché finalement sur le génocide des Arméniens.
    La communauté mondiale a condamné le génocide des Arméniens au début du 20ème siècle. 22 pays dont la Russie ont reconnu le fait du génocide. Or, l’Arménie et la Turquie n’ont pas établi jusqu’à présent les relations diplomatiques car Ankara refuse de reconnaître ce fait. Même l’UE à laquelle la Turquie aspire à adhérer depuis plusieurs années n’est pas à même d’influer sur cet état de choses. Cela ne correspond pas, loin s’en faut, aux valeurs humaines fondées sur une attitude correcte envers l’histoire et le dialogue des cultures et des confessions.

    Lire aussi:

    Une ancienne église arménienne démontée pour ériger une mosquée en Turquie
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Charles Aznavour reçoit enfin son étoile à Hollywood
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik