Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Les autorités estoniennes ont engagé les fouilles de l’ossuaire près du monument aux soldats de la coalition antihitlérienne à Tallin

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Malgré les protestations internationales, les autorités estoniennes ont engagé aujourd’hui les fouilles de l’ossuaire devant le monument aux soldats de la coalition antihitlérienne au centre de Tallin.

    Malgré les protestations internationales, les autorités estoniennes ont engagé aujourd’hui les fouilles de l’ossuaire devant le monument aux soldats de la coalition antihitlérienne au centre de Tallin. 200 policiers estoniens ont évincé la nuit les membres du mouvement antifasciste « Ronde de nuit » ayant essayé d’empêcher le démontage du monument à côté duquel gît la dépouille de 13 soldats ayant péri en affranchissant la capitale estonienne des fascistes en 1944. Au micro notre correspondant Albert Maloverian :
    Une enceinte est érigée autour du parc où se dresse le monument et une grande tente qui couvrira le parc, en particulier le monument au Soldat-libérateur, y est installée. Le premier ministre Andrus Ancip a déclaré aujourd’hui à la télévision publique estonienne : « Je répète depuis une année que c’est un monument funéraire qui doit être installé au cimetière ». Le 9 mai il n’y aura pas d’accès au « soldat en bronze » et personne ne saura déposer les fleurs au pied du monument », a dit le chef du gouvernement estonien.
    Les autorités estoniennes cherchent à persuader l’opinion qu’elles se soucient des enterrements militaires. Or, cela traduit la russophobie et la révision cynique du bilan de la Seconde Guerre mondiale, estime le ministère russe des AE. Au micro le porte-parole du ministère Mikhaïl Kamynine :
    Nous avons plus d’une fois attiré l’attention des autorités estoniennes sur l’inadmissibilité de telles ou telles démarches en vue de déplacer le monument au Soldat-libérateur et la dépouille des combattants soviétiques. Malheureusement, les fouilles sont déjà engagées, et ceci – en prévision du Jour de la Victoire sur le fascisme. Ainsi, les autorités estoniennes essaient de réviser l’histoire et le bilan de la Seconde Guerre mondiale. Ces actes sont inhumains, a souligné le porte-parole du ministère russe des AE.
    Les pays de la CEI se montrent profondément préoccupés par les projets du gouvernement estonien, est-il indiqué dans la déclaration spéciale d’un groupe des pays de la CEI. Selon le porte-parole du ministère russe des AE Mikhaïl Kamynine, il faut prendre en considération les événements se produisant dans le développement des relations russo-estoniennes.




    Lire aussi:

    Les diplomates russes expulsés d’Estonie à la demande de Washington?
    Une ministre et un grand quotidien estoniens convaincus de mensonge par Sputnik
    Moscou sur le refus d’accréditer Rossiya Segodnya: «C’est de la discrimination»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik