Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE ET LE KAZAKHSTAN ONT ADOPTE UN PLAN D'ACTIONS COMMUNES EN MATIERE DE L’ENERGIE

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le président Vladimir Poutine et son collègue kazakh, Noursoultan Nazarbaev ont adopté un plan d'actions communes pour 2007-2008.

    Le président Vladimir Poutine et son collègue kazakh, Noursoultan Nazarbaev ont adopté un plan d'actions communes pour 2007-2008. Il comprend la construction de nouveaux pipelines magistraux, la formation d’un marché commun de l’énergie électrique, la coopération en matière de l’énergie nucléaire pacifique.
    Les deux leaders ont accordé une attention soutenue à la question du transport des hydrocarbures kazakhs vers l’Europe. Noursoultan Nazarbaev a noté à ce sujet :
    Le Kazakhstan veut bien que la plupart d’hydrocarbures exportés sinon la totalité passe par le territoire russe. En ce moment, il est question d’étendre le débit de l’oléoduc de 23 à 40 millions de tonnes. Le Kazakhstan participera à ce projet. Et nous sommes reconnaissants à la Russie pour son soutien, a noté le président kazakh.
    Lors de la visite du président russe Vladimir Poutine au Kazakhstan, un accord a été signé sur été également adopté un accord sur la création d'un centre international d'enrichissement d'uranium. Le centre fonctionnera sous le contrôle rigoureux de l’AIEA. Il livrera le combustible nucléaire aux pays tiers pour leurs centrales nucléaires. Cela permettra aux pays qui ne veulent pas avoir sur leur territoire des technologies nucléaires à double usage d’obtenir le combustible pour alimenter les centrales.
    Des documents qui déterminent les conditions de l’activité du business russe sur le territoire kazakh ont été signés.
    Au Kazakhstan travaillent depuis longtemps des compagnies russes pilotes comme le GAZPROM, le LOUKOIL, et d’autres, dit le président russe. Pour le succès de la nouvelle entreprise russo-kazakhe à la base d’usine de transformation de gaz à Orenbourg, ville située au nord par rapport à la frontière kazakhe, il faut accélérer la préparation d’un accord à long terme pour 15 ans. Tout porte à croire qu’il n’y a pas d’obstacles infranchissables, a déclaré le président russe.
    Les pourparlers russo-kazakhs ont confirmé que l’intégration entre les ceux pays se développait de façon dynamique. La décision sur l’usage commun du cosmodrome Baïkonour est presque prise, l’infrastructure énergétique et celle des transports des deux pays se perfectionnent.

    Lire aussi:

    Le "premier cercle" de Poutine s'exprime dans un film documentaire
    Guterres exprime son plein soutien au processus d’Astana sur la Syrie
    Les parties syriennes, dont l'opposition armée, réunies à Astana
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik