Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Les projets de déploiement des ABM américains en Europe constituent une erreur

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les projets de déploiement des ABM américains en Pologne et en Tchéquie constituent une erreur militaro-strat de la Maison Blanche.

    Les projets de déploiement des ABM américains en Pologne et en Tchéquie constituent une erreur militaro-stratégique de la Maison Blanche. Il est nécessaire de les geler, a déclaré à Washington l’ancien adjoint au chef du Pentagone pour la sécurité internationale le général Robert Gard.
    Cette déclaration confirme qu’il existe des militaires réalistes aux Etats-Unis, écrit Victor Enikeev. Que vous vous débrouillez ou non dans la politique, que vous vous intéressez ou non à ce problème compliqué, mais je suis sûr que vous accepterez les arguments du général en retraite. Il estime que les intentions de l’administration du président Bush entraînent la dilapidation des milliards de dollars pour le système antimissiles qu’il est possible de surmonter sans obstacles. Les projets de Washington compliquent dès aujourd’hui les relations des Etats-Unis avec leurs alliés européens et la Russie. Selon le général Gard, ils ont pour une large part déstabilisé la situation en Europe et dans le monde.
    La Russie a suspendu officiellement depuis le 14 juillet à cause des projets unilatéraux des Etats-Unis sa participation au Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe. Moscou a laissé entendre qu’elle pourrait sortir en perspective du Traité sur les missiles à moyenne et à plus courte portée. Dans le même temps, la Russie a proposé aux Etats-Unis toute une série de mesures qui leur permettraient de renoncer aux projets antimissiles. Cela concerne la possibilité d’utiliser conjointement le radar en Azerbaïdjan et un autre — en voie de construction dans le Sud de la Russie. Le président Vladimir Poutine a lancé, en outre, l’initiative d’instituer les centres d’échange de données concernant les ABM à Moscou et à Bruxelles. Poutine a proposé d’examiner ce problème dans le cadre du Conseil Russie-OTAN.
    Le général américain invite Washington à prêter attention aux initiatives russes qui contribueront à régler le problème. La Russie et les Etats-Unis ont engagé les consultations à ce sujet. Les chefs de la diplomatie et les ministres de la défense de nos deux pays devront s’entretenir en automne en format « deux plus deux ». Pour le moment Washington ne décline pas les initiatives russes tout en insistant sur ses projets. On ne saurait que saluer les positions argumentées contre le déploiement des antimissiles américains en Europe. Probablement, cela aidera Washington à comprendre que ses intentions sont nuisibles.
    C’était un commentaire de Victor Enikeev.

    Lire aussi:

    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Les missiles russes, pourraient-ils atteindre Washington?
    L'Allemagne soutient les propositions russes sur l'ABM (Stoiber)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik