Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Les pourparlers palestino-israéliens devront assurer la coexistence pacifique des deux Etats

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    La Russie entend contribuer activement à régler le conflit palestino-isra. Les pourparlers devront assurer la coexistence pacifique des deux Etats, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov à l’issue des pourparlers avec son homologue israélienne Tsipi Livni.

    La Russie entend contribuer activement à régler le conflit palestino-israélien. Les pourparlers devront assurer la coexistence pacifique des deux Etats, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov à l’issue des pourparlers avec son homologue israélienne Tsipi Livni.
    Selon Lavrov, la volonté politique des parties est un facteur décisif. La Russie estime nécessaire de s’abstenir de toute démarche susceptible d’entraver la confiance. Nous condamnons résolument les attentats, notamment les pilonnages de missiles des villes israéliennes. Or, les mesures de rétorsion ne doivent pas entraîner la mort des civils, a souligné Serguei Lavrov.
    Le ministre russe a réaffirmé le soutien du dialogue palestino-israélien engagé à l’issue de la réunion à Annapolis. Selon Moscou, il faut assurer le règlement sur tous les volets. Il en sera question à la prochaine conférence internationale sur le Proche-Orient qui aura lieu au printemps à Moscou. Tsipi Livni a soutenu cette initiative russe. Les observateurs indiquent que la Russie entretenant des relations normales avec toutes les parties concernées a plus de possibilités que les Etats-Unis d’influer sur un règlement de paix dans la région.
    La Russie et Israël se montrent prêts à donner une nouvelle impulsion au développement des liens bilatéraux. Les parties ont élaboré un accord sur les échanges sans visas, a dit Serguei Lavrov.
    Nous sommes satisfaits que les pourparlers à ce sujet sont terminés. L’accord est prêt et sera signé après les procédures intérieures au sein des gouvernements des deux pays.
    Les chefs de la diplomatie russe et israélienne ont examiné également le problème nucléaire iranien. Lavrov a souligné que la Russie s’était montrée ferme sur les principes dans ce domaine. Selon le ministre, la communauté mondiale devrait contrôler le respect par l’Iran des exigences formulées par l’AIEA et soutenues par le CS de l’ONU. Il faut étendre les potentialités de l’Agence. La Russie insistera sur le règlement du problème exclusivement par des moyens politiques et diplomatiques qui n’a pas, à notre avis, d’alternative.

    Lire aussi:

    Trêve en Syrie: la Russie et les USA ont «tout fait» pour respecter les intérêts d’Israël
    Voyage au Proche-Orient: ce que Lavrov a convenu avec ses homologues du golfe Persique
    Face aux contradictions US, Lavrov se réfère uniquement aux positions de Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik